Vague campagne de rappel pour General Motors en Chine

890

Après Volkswagen et ses 4.86 millions de véhicules rappelés en Chine, c'est au tour de General Motors d'annoncer le rappel de 2.5 millions de véhicules seulement dans ce marché chinois ce qui est énorme. La cause de ce rappel est évidemment le scandale des Airbags Takata qui sera à l'origine de rappel de 100 millions de véhicules à travers le monde.

Malgré sa faillite, la marque Takata continue à faire parler d’elle et de ses conséquences, qui oblige ses clients constructeurs à réparer les dégats. Ainsi rien qu’en Chine plus de 20 millions de véhicules disposent d’airbags défectueux et seront donc rappelés  par 37 constructeurs différents. 

Ainsi Volkswagen se voit dans l’obligation de rappeler près de 5 millions de véhicules tandis que General Motors va devoir rappeler 2.5 millions de ses véhicules vendus en Chine. Et pour bien s’organiser pour ne pas bousculer les ateliers des concessions General Motors et GM Shanghai sa co-entreprise avec le chinois Saic, vont suivre un plan d’action.