Carlos Ghosn condamné à verser 5 millions d’euros à Nissan-Mitsubishi

48

Carlos Ghosn n’en a pas fini avec l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi puisqu’il vient d’être condamné par la justice néerlandaise à verser 5 millions d’euros à Nissan-Mitsubishi.

L’ex patron de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi n’en a pas encore fini avec son affaire le liant au groupe constructeur notamment depuis sa spectaculaire fuite du Japon vers le Liban. Carlos Ghosn vient ainsi d’être condamné à verser 5 millions d’euros à Nissan-Mitsubishi par la justice néerlandaise.

Cette affaire concerne la société NMBV (co-entreprise de Nissan Mitsubishi BV, basée aux Pays-Bas), qui aurait indument versé en 2018 la rémunération du patron franco libanais. « Aucun contrat de travail n’a existé entre lui et NMBV. Il manquait la permission nécessaire du conseil d’administration » a ainsi commenté dans un communiqué le tribunal néerlandais.

Le contrat liant Carlos Ghosn à cette entreprise NMBV datait de 2012, et n’aurait pas été administrativement renouvelé. La société NMBV accusait déjà en 2020 Ghosn d’avoir utilisé la société pour « gonfler » son salaire annuel afin, notamment, de régler une dette fiscale.