Jaguar/Land Rover : Une suppression de 5000 emplois attendue

568

Le groupe britannique Jaguar Land Rover traverse une mauvaise passe financière due notamment à la baisse des ventes en Chine, au Brexit et aux nouvelles normes WLTP. Et pour y faire face, le groupe constructeur devrait annoncer la suppression de 5 000 emplois en début d’année 2019.

Souvenez-vous, en octobre dernier Ralf Speth patron de Jaguar Land Rover a annoncé un plan de réduction des couts qui s’étalerait sur une période de 18 mois après la publication de mauvais résultats des ventes au troisième trimestre de l’année en cours. Le constructeur est principalement impacté par la baisse des ventes en Chine ou le groupe affiche un recul de 13,2 % des ventes comparé à la même période de l’année passée.

Mais par la suite, les chiffres du groupe britannique ont également considérablement chuté en Europe suite à l’instauration des nouvelles normes WLTP, la baisse de la demande en motorisation diesel au Royaume-Uni et bien sur avec la l’incertitude que traverse l’Angleterre concernant sa sortie de l’Union Européenne (brexit). L’objectif de Ralf Speth est de réussir durant les deux prochaines années à économiser 2,8 milliards d’euros en améliorant les profits, et une réduction des dépenses de 550 millions d’euros.

Cependant, le  très sérieux Financial Times, annonce qu’un autre plan est mis en place par les dirigeants. Ce dernier passerait par l’annonce de suppression d’environ 5 000 emplois. Pour rappel, 40 000 personnes travaillent pour le groupe Jaguar Land Rover au Royaume-Uni dont 1 000 emplois ont déjà été supprimés. Cette information semble très crédible puisqu’aussitôt publiée le groupe a annoncé via communiqué avoir pris connaissances de ces rumeurs et qu’il ne souhaitait pas les commenter. Affaire à suivre.