La nouvelle Fiesta lancée en Algérie

5816

Dévoilée pour la première fois au salon de Genève en 2008, la nouvelle Fiesta de Ford débarque en Algérie avec sa silhouette jeune, dynamique et sportive. Elsecom Motors, représentant exclusif de la marque Ford en Algérie, lance en grande pompe la nouvelle Ford Fiesta, sixième du nom, en créant pour l’occasion la Love Factory (l’usine fabricant des véhicules avec amour). Un concept venu directement de Cologne en Allemagne. Pour le marché local, la Fiesta est proposée avec deux blocs essence, le 1,25 litres de 82 ch et le 1.4 litres de 96ch, en attendant l’arrivée de la version diesel ultérieurement. (Par Hamid A)

Ford Fiesta est une légende automobile, elle qui accumule 32 ans de succès en Europe et qui s’est vendue à plus de 12 millions d’exemplaires dont 400 000 en 2007. Fiesta est la première citadine à avoir bénéficié de la motorisation diesel et la première dans son segment à s’être équipé d’un ABS.

Développée en coopération avec Mazda et conçue sur la même plate-forme que la Mazda 2, la sixième génération de Fiesta a bénéficié d’une attention particulière de la part de ses concepteurs, au final, Ford a réussi à produire une nouvelle génération de cette citadine qui dégage une image forte et reflète la nouvelle tendance de style admise par le constructeur Ford en adoptant le fameux « Kinetic Design ».

Ford Fiesta arbore des lignes complètement redessinées, imposantes, plus statutaires et plus agressives. Ce joyau qui est produit en Allemagne, se veut un véhicule universel, il bénéficie d’un design des plus accompli et il présente un niveau d’équipement très élevé pour une sécurité maximale. La face avant est racée, typique à Ford ; elle reprend la grande calandre en trapèze et affiche un logo, l’ovale bleu de Ford. Les projecteurs enveloppants et effilés suivent la forme des ailes avant et s’étirent vers l’arrière, ils sont complétés de chaque coté de la partie basse du bouclier par des antibrouillards soigneusement travaillés à entourage chromé. Au premier regard, en constate une ligne de toit qui s’étend depuis le montant vers l’arrière titillant la zone vitrée latérale qui procure du fait une silhouette de coupé.

Par ailleurs, les passages de roue prononcés et la ligne de caisse montante créent une silhouette dynamique, tandis que l’arrière du véhicule qui affiche des lignes harmonieuses « se distingue par une ligne de toit qui se fond dans un petit becquet ». Les nouveaux blocs-feux présentent un traitement en nid d’abeilles, et une ligne en « V » du bord inférieur de la lunette arrière dégage une forme bien cousue.

L’intérieur du véhicule quant à lui est complètement « fashion » avec un niveau d’équipements digne d’une catégorie supérieure. Il laisse entrevoir une console centrale d’un style jeune avec une interface « homme/machine inspirée des téléphones portables », la nouvelle console centrale de la Fiesta reçoit l’interface HMI qui est reliée à l’affichage multifonctions intégré dans le combiné des instruments. Le volant de la nouvelle Fiesta est bien cousu, agréable au toucher et par sa taille, il communique l’esprit sportif de la Fiesta. Ce volant intègre par ailleurs des commutateurs qui facilitent au conducteur de commander intuitivement les différentes fonctions du système. Et pour une conduite confortable, une position agréable des coussins est à signaler avec des réglages optimisés du siège mais aussi du volant (en profondeur et en hauteur).

Les matériaux utilisés sont de haute facture et les finitions sont à la hauteur. La Ford Fiesta est communicante avec un lecteur MP3 intégré, des prises jack sont disponible (câble audio auxiliaire et clé USB) en plus de la prise d’alimentation classique 12 volts. Par ailleurs, la connectivité Bluetooth avec commande vocale est aussi proposée.

La nouvelle Ford Fiesta garde toujours son excellent comportement routier associant sportivité, précision et confort. On annonce que la structure de caisse est à la fois plus rigide et plus légère avec une direction assistée électrique. Ford adopte la règle « un maximum de sécurité » sur sa nouvelle coqueluche. L’on constate par ailleurs que la structure est plus légère qu’auparavant et que plus de 55% de la caisse est en acier haute résistance, procurant à la Fiesta une résistance à la torsion d’environ 10% supérieur au modèle précédent et une cellule de survie extrêmement rigide pour tous les occupants.

La nouvelle Fiesta offre par contre 40Kg de moins par rapport à la précédente version, elle réduit du fait sa consommation de carburant et ses émissions polluantes. Le constructeur innove, et offre pour une première sur ce segment ; un coussin gonflable de sécurité pour les genoux implanté sur le coté conducteur, renforçant ainsi le Système de Protection Intelligent (ISP), en plus des coussins gonflables latéraux tête et thorax, des rideaux gonflables et différentes mesures en faveur de la protection des piétons. Notons que la nouvelle Ford Fiesta a obtenu les cinq étoiles au test EuroNcap.

Le constructeur Américain propose la nouvelle Fiesta avec six motorisations : quatre en essence et deux autres en diesel. Pour le marché Algérien, Elsecom Ford a fait le choix d’introduire la nouvelle Fiesta avec deux moteurs essence à savoir le 1.25 litres de 82 ch qui est proposée au tarif de 1 250 000 dinars et le 1.4 litres de 96 ch qui coûtera 1 379 000 dinars. Deux niveaux de finitions y sont annoncés ; la GHIA et la TITANIUM. Une motorisation diesel viendra renforcer l’offre Fiesta dans un deuxième temps. Il s’agit du moteur 1.4 TDCI de 68 ch qui sera commercialisé à 1 475 000 dinars.

La version 1.25 litres 82 ch applique une consommation en cycle combiné de 5.7 litres/100km et des émissions de CO2 de 133 g/km. Elle peut abattre le 0 à 100 km/h en 13,3 secondes pour une vitesse maximale de 168 km/h. Le 1,4 litre de 96 ch pour sa part associé à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports, propose une consommation de 5,7 litres/100 km et des émissions de CO2 de 147 g/km tout en garantissant un passage de 0 en 100 km/h en 12,2 secondes avec une vitesse maximale de 178 km/h.
Sur la Fiesta 1.4 Tdci 68ch, la consommation en cycle combiné est de 4,2litres/100km et des émissions de CO2 de 110 g/km sont à signaler, tandis que sur le cycle urbain l’on annonce une consommation de 5,3 litres/100 km contre 3,5 l/100 km en cycle extra urbain.