Amara Benyounes confirme la sortie du premier véhicule made in Algéria en novembre 2014

3341

Le premier véhicule Renault-Algérie sortira de l’usine d’Oued-Tlélat, près d’Oran, en novembre 2014, a confirmé jeudi à Paris le ministre du Développement industriel et de la promotion de l’investissement, Amara Benyounes.

« Les Algériens pourront, à partir de novembre 2014, conduire leur première voiture qui sortira de l’usine de Oued-Tlélat à Oran », a-t-il assuré.

Le premier coup de pioche des travaux de construction de l’usine Renault à Oued Tlélat, dans la région d’Oran, a été donné début septembre dernier. Implantée sur une superficie de 151 hectares, l’usine devra produire la première voiture Symbol, à l’automne 2014.

Elle devra produire, dans une première étape, quelque 25.000 unités par an avant de passer à une cadence supérieure de 75.000 unités/an, vers 2020.

Le ministre du Développement industriel et de la promotion de l’investissement est depuis mercredi à Paris où il doit prendre part, jeudi, avec le ministre du Commerce, Mustapha Benbada, à la première réunion du Comité mixte économique France-Algérie (COMEFA).

Mercredi, il avait rencontré, en banlieue parisienne, des responsables du constructeur automobile français Renault pour notamment passer en revue le projet de l’usine de la marque au losange dans l’Ouest algérien.