Citroën Saida veut commercialiser plus de 5000 véhicules cette année

2047

Dans une interview accordée à auto-utilitaire.com, M.Stéphane Vielmas, directeur marketing ‘Afrique du nord’ au groupe automobile GBH, nous a mit la lumière sur les chantiers qui attendent la marque Citroën à court et à moyen terme après sa reprise par GBH. Citroën va revoir plusieurs aspects de sa communication afin de redresser son image de marque en Algérie et devra se repositionner sur certains segments, notamment celui des véhicules à moins de 1 millions de dinars, qui a fait défaut à la marque pendant les années passées. (Par Hamid A)

Dans un marché où 80% des véhicules neufs vendus sont des véhicules qui coûtent moins de 1 million de dinars, Citroën se doit de disposer d’une offre dans ce segment afin d’espérer glaner des parts de marché supplémentaires. Le prochain lancement de la C1 s’inscrit pour la marque aux chevrons dans cette perspective. Mais avant tout, Citroën doit revoir le positionnement de son image de marque en Algérie à travers un plan marketing revu et corrigé. Le but selon M.Vielmas est de commercialiser cette année entre 5000 et 5500 voitures et augmenter la part de marché de la marque.

Avec la relance de son centre de formation, Citroën Saida veut se positionner sur de solides bases permettant de former le personnel aux standards du groupe puis de la marque et d’inculquer à tout le réseau une culture nouvelle du service et d’accueil du client favorisant ainsi la fidélisation de la clientèle .

M.Vielmas a aussi mis en avant les différents lancements de cette année qui permettront de dynamiser les ventes de la marque avec un accent particulier donné au segment des véhicules utilitaires qui représente la moitié des ventes de Citroën en Algérie. L’ultime chantier est l’adaptation du nouveau plan stratégie de la marque aux chevrons notamment avec la nouvelle identité qui va accompagner un vaste plan de modernisation du réseau et d’étoffement de la gamme.