Finitions et équipements de la gamme Algérie

25176

Présentée au Mondial de l’automobile Paris 2012 uniquement lors des journées presse, la voiture ‘’mondiale’’ de Citroën, C-Elysée s’offre aux journalistes pour une partie d’essais dynamiques organisée en ce moment à Barcelone (Espagne). Véhicule bien né, la C-Elysée évoluera dans le segment des tricorps qui connait une forte progression dans les marchés émergents notamment l’Algérie où la marque espère un grand succès avec ce modèle.

Citroën C-Elysée est l’interprétation de l’internationalisation de Citroën. Avec cette berline destinée aux marchés émergeants, c’est une clientèle à la recherche d’un véhicule fiable au style affirmé qui est placé dans le viseur. Sur la route, C-Elysée s’impose par une conduite agréable et une tenue de route irréprochable.

Coté design, la marque aux Chevrons n’a pas cherché loin et affiche les codes stylistiques de la marque, notamment sa face avant tipée avec la vaste calendre chromée. Le dynamisme accentué de la C-Elysée et ses volumes conséquents font d’elle une vraie berline destinée aux familles pour lesquels le vaste coffre de 506 litres sera d’une grande utilité. Au regard, on distingue clairement les dimensions généreuses de la voiture avec une longueur de 4.43 m, une largeur de 1.71 m, un empattement de 2,65 m qui font d’elle un véhicule spacieux notamment à l’arrière avec un espace aux genoux considérable de 120mm.
 
Cette optique est d’autant plus renforcée par l’habitacle de la C-Elysée qui dégage une qualité perçue d’une bonne facture à l’image de la planche de bord composée de matériaux robustes et faciles à entretenir. C-Elysée est conçue pour rouler dans des pays dont les conditions de roulage sont difficiles, d’où la présence d’une garde au sol rehaussée, des pneumatiques adéquats, une protection sous-caisse complémentaire et des pièces de carrosserie renforcées. Selon les climats des marchés locaux, la Citroën C-Elysée reçoit un bas de pare-brise chauffant pour les pays froid et une fonction « Max » pour la climatisation pour les pays chauds.
 
Sous le capot, Citroën annonce un nouveau moteur essence 3 cylindres, une première pour la marque aux Chevrons et qui équipera la C-Elysée, un bloc développé par PSA Peugeot Citroën. Il s’agit du Vti 1.2l de 72 ch à 5500 tr/min qui offre un couple maxi qui s’élève à 110 Nm à 3000 tr/min, qui peut être couplé à une boite de vitesse manuelle ou pilotée à cinq rapports.

Pour notre premier jour d’essais, nous avons pris place à bord de la Citroën C-Elysée « Exclusive »1.6l Hdi de 92ch, un moteur qui a fait ses preuves et qui continue à nous surprendre par son couple et sa sobriété. 

Pour le marché Algérien, on annonce du coté de Saida Citroën par le biais de Mr Cedric Veau, Directeur Général Adjoint, que la C-Elysée sera proposée aux alentours de un million de dinars et sera disponible en trois motorisations et trois niveaux de finitions.

*Citroën C-Elysée « Entrée de gamme »
*1.2l Essence de 72ch qui sera proposé en entrée de gamme équipé d’un ABS, climatisation et de deux airbags.

*Citroën C-Elysée « Sensation »
-1.2l Essence 72ch
-1.6 essence VTi 115ch et 1.6l Hdi de 92ch, dotés en plus des équipements de la version entrée de gamme : de feux Antibrouillards, sellerie bien cousue, verrouillage centralisé à distance, sièges rabattables 1/3 et 2/3, rétroviseurs réglables.

*Citroën C-Elysée « Exclusive »
-1.6l Essence Vti 115ch gratifié en plus des équipements de la finition Exclusive : du radar de recul, jantes alliages 16 pouces, sellerie plus raffinée, ESP, accoudoir et climatisation automatique.

Il est indiqué par ailleurs que l’ABS et les deux Airbags sont proposés de série à partir du premier niveau de finition.

Nous reviendrons avec de plus amples détails sur les performances et les détails techniques de la C-Elysée dans notre rubrique Essais.