Groupe GBH / Scania: les premiers camions assemblés en Algérie pour fin 2017

3049

Le secteur de l'industrie automobile continue de faire parler de lui et c'est au tour de Scania, par le biais de la Eurl Saïda, d'annoncer son projet industriel et la sortie des premiers camions assemblés en Algérie au dernier trimestre de l'année 2017.

Initialement prévu dans la wilaya de Mascara et en partenariat avec la société Attifi, le projet d’usine Scania en Algérie vient de changer de main. En effet, la société Eurl Saïda, filiale du Groupe Bernard Hayot (GBH) et distributeur de la marque de camions Scania annonce par le biais de son Directeur Général, M. Patrick Coutellier, que le projet sera finalement réalisé à Oran sur une superficie de 12 000 m2, sur le même emplacement géographique que le projet Sealynx, et en partenariat avec les entreprises Algérienne « Sarl Palpapro et la famille Taleb », à hauteur de 51% pour ses dernières.

Le Groupe GBH se lancera pour la première fois de son histoire dans un projet industriel dans le secteur de l’automobile avec le projet Scania en Algérie. Validé par la commission d’évaluation technique du Ministère de l’Industrie et des Mines, le projet industriel pour l’assemblage de camions Scania en Algérie sera opérationnel en novembre 2017 avec la sortie des premier prototypes, assemblés en SKD et destinés pour homologation. En décembre 2017, on annonce les premières productions de série, pour atteindre en 2018 (année pleine) 300 unités entre tracteurs et porteurs. « Pour l’année 2018, l’usine Scania assurera l’assemblage des camions en SKD avec un taux d’intégration de 15%. En 2019, nous entamerons la production des véhicules en CKD avec une cadence soutenue pour atteindre un objectif de 700 unités après quatre ans d’activité », dira M. Coutellier.     

Les nouveaux camions Scania assemblés en Algérie

Patrick Coutellier dira lors de la présentation du projet Scania en Algérie que les modèles de la nouvelle gamme de camions Scania seront assemblés en Algérie dès l’entame du projet, un gage de confiance du constructeur qui pourra compter sur le professionnalisme du personnel de l’usine, formés au CFP Scania (centre de formation Oran) dans un centre de 400 m2 dédié à la marque et homologué à la fois par le Ministère de la Formation Professionnelle, et par Scania.

Eurl Saïda s’est donc associée à deux entreprises sous-traitantes qui activent dans le secteur de l’industrie automobile à savoir Sarl Palpapro et la famille Taleb. Des négociations sont en cours avec d’autres équipementiers étrangers pour investir en Algérie afin d’accompagner le projet, en plus d’une section de carrossiers locaux et internationaux en cours de finalisation.