Importation des kits CKD/SKD : Le gouvernement limite les quotas

671

Les constructeurs activant dans le montage automobile en Algérie viennent de recevoir des services du gouvernement une nouvelle instruction à travers laquelle ils sont désormais tenus de respecter un quotas annuel d'importation des kits CKD/SKD.

L’industrie automobile en Algérie n’est pas prête de voire la stabilité s’installer. En effet, les constructeurs sont désormais limités dans leurs capacité de production puisque le gouvernement vient de leur transmettre une restriction des quotas d’importation des kits CKD/SKD. Cette décision est prise sans aucune consultation des acteurs concernés.

Le ministère de l’Industrie a donc informé aujourd’hui les constructeurs de leurs nouveaux quotas de kits SKD/CKD destinés au montage automobile dans leurs usines respectives. Avec cette nouvelles mesures restrictives, il est désormais claire que la production automobile va chuter considérablement ce qui va provoquer une augmentation inéluctable des tarifs des véhicules neufs.

Les observateurs s’attendent aussi à une vaste vague de licenciement au sein des usines automobiles si cette mesure venais à être appliqué durablement. Le marché de la sous-traitance sera aussi affecté et son avenir est désormais mis entre parenthèse.