Je reviendrais en Algérie

5119

Nicolas Minassian est depuis 2007, l’un des pilotes officiels de la Peugeot 908, voiture du Team de la marque au lion aux 24h du Mans. Lors du 13e salon de l’automobile d’Alger, il a eu l’occasion de visiter le salon et Alger ; Il nous livre ses impressions après le succès de son équipe au dernier 24h du Mans mais aussi après sa courte visite de la capitale Algérienne. (Propos recueillit par Hamid A)

Auto-utilitaire.com : Peugeot Sport a raflé les deux premières places du podium au dernier 24 du Mans grâce à une équipe solide et une voiture très performante, Quel est votre sentiment après la fin de la course?

Nicolas Minassian: Personnellement j’ai eu une envie de gagner la course, ça faisait trois ans qu’on travaillait dans le développement de la voiture, je travaillais avec le team et au final on a gagné la course, le sentiment était indescriptible, c’était une satisfaction personnelle mais aussi pour Peugeot parce qu’on a tellement travaillé pour cette course.

De ne pas gagner serait une grande déception pour tout le monde notamment avec la différence qu’on a pu démontrer, on était tellement plus performant et plus présent que les autres concurrents, je dirais qu’on méritait vraiment de gagner. 

2- Par rapport aux précédentes courses, la dernière édition des 24 heures du Mans a démontré que le Team a beaucoup évolué. Quel commentaire en faites-vous    ?

– Le Team Peugeot a pris beaucoup d’expérience qui s’accumule en travaillant chaque année un peu plus, des efforts qui ont apporté leurs fruits avec la victoire que je dirais méritée après une belle course des trois 908. Plus on fait de courses, plus on acquit de l’expérience, je dirais qu’au niveau stratégique ça a fonctionné, et au niveau des simulations, c’est très fiable.

3- Après le petit accrochage de la voiture N°7, comment avez-vous réagi ?

– J’étais déçu parce que je travaillais avec mes co-équipiers toutes les nuits pour aller chercher cette  victoire. D’ailleurs on a perdu 7 tours d’entrée, ça n’empêche qu’on ait bien remonté. Ce qui est bien c’est qu’on travaille tous en équipe donc on n’avait pas le droit de baisser les bras, et si on avait baissé les bras c’est toute l’équipe qui aurait fait de même.

4- Comment allez vous aborder le prochain 24h du Mans ?

– On est plus confiant maintenant, la rage de vouloir gagner est plus forte aujourd’hui, cette confiance va nous donner plus de courage, à moi ainsi qu’à toute l’équipe. Nous irons de l’avant afin de gagner encore et offrir à Peugeot le maximum de victoires.

5- Comment comptez-vous vous préparer avec Peugeot pour la prochaine course ?

D’abord on va continuer à travailler notamment pour 2011 sur la nouvelle voiture. On va pousser encore plus sur la puissance moteur, on va redynamiser encore plus la voiture, je dirais qu’il y aura beaucoup de changements sur la nouvelle voiture qui sera plus performante et qui nous permettra de gagner pourquoi pas la prochaine édition.  

6- Vous êtes en Algérie pour la première fois, quelles sont vos premières impressions ?

Avant de venir en Algérie, j’avais une idée préconçue de ce pays. En fait l’Algérie est un pays beaucoup plus développé que je ne le  pensais, nettement plus développé que d’autres pays voisins. Il faut dire qu’on nous donnait une idée complètement éloignée de la réalité sur ce pays, il faut être en Algérie pour constater la différence et le plaisir d’y être.

Je trouve que l’Algérie est un pays magnifique qui a beaucoup de potentialités. Et je pense que je reviendrais notamment après notre sympathique sortie avec l’équipe de Peugeot Algérie. J’aime bien visiter les pays méditerranéens, je suis de Marseille et j’ai grandi avec des maghrébins.