La jeunesse du public Algérien est un signe de la solidité du marché Algérien

5493

M. Julien Montarnal a visité l’Algérie pour la première fois à l’occasion du dernier salon automobile d’Alger. Il repart avec une appréciation plus que positive sur l’avenir du marché Algérien mais aussi sur la place de Citroën dans ce marché. Devant la jeunesse du public Algérien et son enthousiasme pour l’automobile, le Directeur Marketing, Communication et Sport de Citroën ne doute pas du potentiel du marché et c’est l’une des raisons qui ont poussé Citroën à présenter en première mondiale le nouveau Berlingo. Entre enracinement dans l’histoire de la marque et le dévouement à l’innovation et à la technologie, M.Montarnal nous résume le nouveau visage de Citroën à travers cet entretien.

– Citroën est une marque généraliste attachée à son histoire et aujourd’hui c’est la technologie et la créativité qui rythme cette marque. Un commentaire sur ce constat ? 

– Je crois qu’autour de la promesse de Citroën, il y a vraiment ce que vous venez de dire, c’est-à-dire apporter de la créativité d’une part (en innovant, inventant et proposant de nouvelles voies dans l’automobile). Mais ce que fait Citroën, c’est qu’on apporte cette créativité, cette technologie pour le bien être de nos clients, et c’est sur deux points :

* Le bien-être du corps qui doit être confortable dans la voiture.

* Le bien-être de l’esprit, vous devez vous sentir bien dans une Citroën. 

Et donc nos designers et nos ingénieurs travaillent très dur pour que dans une Citroën vous vous sentiez bien. 

C4 Cactus à titre d’exemple a été pensé pour que vous vous sentiez bien en tant que conducteur, en tant que passager avec une banquette avant dessinée avec un esprit sofa, l’airbag qui passe dans le toit et faut-il le signaler c’est une première mondiale, ce qui permet de libérer de l’espace en face du passager et d’avoir un plus grand espace de rangement. Les airbumps aussi vous apportent une tranquillité d’esprit, vous n’allez pas vous souciez de savoir si quelqu’un va vous érafler votre portière sur une place de parking…

Ce qu’on cherche vraiment c’est que les gens se sentent bien dans une Citroën, et donc par rapport à l’état d’esprit dans notre stand au dernier salon de l’automobile d’Alger, le fait qu’il soit lumineux, spacieux et coloré, c’est aussi pour que les gens quand ils viennent chez nous sur notre stand, ils se sentent bien.

– Citroën est une marque qui active fortement dans le sport automobile et réalise plusieurs succès dans plusieurs disciplines. Que peut apporter un tel positionnement sur le développement de la marque ?

– C’est une chance pour nous d’être engagés avec Citroën Racing dans deux championnats, le WRC le WTCC. Pour le WRC, je pense qu’on a totalisé sur ces dernières années neuf titres de champion du monde, et le WTCC dès notre première année de participation en 2014, on a décroché le titre de champion du monde constructeur, et le titre pilote et nous sommes très fiers.

Ces exploits apportent beaucoup de choses à la marque, le sport mécanique est d’abord une manière pour nous d’avoir une vraie vitrine de notre savoir faire technologique, si nous gagnons en WTCC c’est parce que les ingénieurs de Citroën sont au meilleur niveau et cette expertise, est vraiment pour nous une façon d’avoir une vraie vitrine de cette expertise technologique.

La deuxième chose c’est que le sport permet de montrer la marque et de parler d’elle différemment, au-delà de ce qu’on peut faire dans nos publicités, dans nos points de ventes, ceci nous permet de mettre des visages sur la marque, Sebastien Loeb bien sûr d’abord en WRC depuis de longues années et maintenant en WTCC qui est un formidable ambassadeur pour nous, mais aussi toute l’équipe qui est engagée en WTCC « Yvan Muller, José Maria Lopez (Pechito), Ma Qing Hua », des pilotes qui par leur combativité, leur énergie, leur s’avoir faire, leur proximité avec les gens, représentent pour moi les valeurs que nous voulons pour la marque. Donc ce sont de vrais ambassadeurs de la marque Citroën. 

– Quel est l’importance d’un modèle comme C4 Cactus dans l’échiquier de la marque ? 

– Le modèle C4 Cactus est très important pour nous car il éclaire assez bien le futur de la marque. Dans notre signature de marque, on dit Citroën c’est la créative technologie, C4 Cactus est un bel exemple de cette créativité, cet audace créative qui caractérise la marque aux Chevrons. 

Nous somme partis avec C4 Cactus avec l’intention non pas de renouveler un véhicule existant ou d’aller nous attaquer a un véhicule concurrent existant sur le marché, nous avons eu comme ambition de concevoir un véhicule qui répond vraiment aux questions des clients d’aujourd’hui. Quand vous regarder les téléphones, ils ne sont pas les même qu’il y a 10 ans, vous ne les utilisez pas de la même manière, vous ne faite pas du café de la même façon qu’il y a 10 ans, dans l’automobile nous pensions qu’il n’y avait pas eu de vraies voitures qui essayaient comme cela, de vraiment répondre aux questions des gens d’aujourd’hui.

C4 Cactus est le résultat de toute cette réflexion, c’est cela qui fait que nous sommes arrivés sur des solutions comme les airbumps en disant que la première chose que les gens font aujourd’hui quand ils achètent un Smartphone, c’est qu’ils achètent un cache pour le protéger, donc pourquoi pas leur voiture, c’est pour cela que C4 Cactus sur tous les  niveaux y compris celui d’entrée de gamme, vous trouverez bien une tablette tactile de série parce qu’aujourd’hui il faut répondre aux besoins des clients, pour nous c’est incontournable. 

C4 Cactus est le résultat qui apporte un vent de modernité et de fraicheur sur l’automobile en proposant autre chose, un produit qui répond complètement aux questions des clients d’aujourd’hui. C’est pour cela que ce modèle est très important pour nous.

Pour nos produits Citroën c’est d’abord un design qui se remarque, du confort en plus avec l’effet banquette avant, confort de suspension, et c’est enfin de la technologie avec les airbumps et les tablettes tactiles. Je dirai qu’on est vraiment au cœur de ce que nous essayons d’apporter au marché automobile avec la marque Citroën.

– DS est désormais une marque indépendante de Citroën, qui évolue dans le segment premium. Qu’elle en est-il aujourd’hui pour la marque Citroën notamment sur le segment haut de gamme ? 

– Pour l’instant, je pense que le modèle C5 dans notre gamme est une véritable chance pour Citroën notamment avec sa suspension hydractive, on encourage tous le monde à venir l’acquérir dès maintenant dans nos showrooms. 

Pour l’avenir on verra, il n’y a pas d’annonce à faire à ce stade. Je dis juste que DS effectivement vie désormais sa vie de marque prémium à côté de Citroën, mais ce n’est pas parce que nous avons une marque prémium DS et une marque généraliste Citroën que nous ne pouvons pas évoluer dans le même segment, au contraire, si vous regardez bien, nous avons bien la C3 d’un côté et DS3 de l’autre dans la même catégorie, ce n’est pas parce que DS est une marque prémium et nous une marque généraliste que nous n’aurons pas un modèle haut de gamme, mais chacun devra apporter sa réponse, DS devra apporter une réponse dans l’univers du prémium, et nous nous devrons apporter une réponse faite de créativité, de technologie avec des voitures qui offrent beaucoup de design, de confort et de technologie.

– Le marché automobile en Algérie connait un recul depuis quelques mois par rapport au boom enregistré en 2012, un marché qui se stabilise. Comment intervient le marketing dans ce type de conjoncture ? 

– Tous les marchés peuvent avoir des hauts et des bas, ce qui compte quand même c’est la tendance à moyen terme. Nous considérons tous que le marché algérien a un très beau potentiel, et même si l’année dernière a été en baisse de 20 %, il y a des niveaux qui sont très élevés par rapport à ce qu’il pouvait l’être sur une dizaine d’année. Cela ne remet pas en cause tout le potentiel et tout le dynamisme du marché algérien.

Moi qui découvre l’Algérie pour la première fois à l’occasion du salon de l’automobile d’Alger, on constate bien tout le désir et tout l’amour des algériens pour l’automobile et tout ça est très rassurant pour moi qui représente un constructeur.

Pour l’avenir, la communication, le marketing c’est évidemment très important, parce que c’est ce qui permet au consommateur d’avoir des points de repères, et dans un marché difficile et très concurrentiel, je crois que le désir pour la marque et l’automobile est important. Il y a des marques qui donnent envie et d’autres non. La communication et le marketing servent à faire passer au public tout ce savoir faire que nous avons en tant que marque autour du design, du confort et de la technologie. On peut se reposer aussi sur le bouche à oreille, c’est important. 

– Comment jugez-vous les actions de communication faites par Saïda Citroën notamment au dernier salon de l’automobile d’Alger ? 

– Je peux déjà juger ce qui a été fait sur notre stand au salon de l’automobile d’Alger qui est en ligne avec exactement l’esprit de la marque et presque à l’identique du stand érigé à l’occasion du salon de Genève.

En tant que Directeur Marketing, Communication et Sport de Citroën monde, je suis très heureux déjà de voir que nous parlons bien en Algérie en suisse ou à Paris de la même marque, avec des produits qui donnent envie, des actions commerciales à la hauteur des lignes directrices de la marque au niveau mondiale, donc tout cela je ne peux que m’en réjouir.  

– La gamme de véhicules utilitaires est valorisée avec la présentation en première mondiale du nouveau Berlingo, un commentaire sur ce choix ? 

– Effectivement, les véhicules utilitaires font partie de notre offre produit Citroën, cela fait aussi partie des points forts de la marque, qui est un acteur reconnu du marché des utilitaires depuis longtemps. Nous avons aujourd’hui une gamme très forte et très complète que nous renouvelons avec le Berlingo, nous le présentons ici à Alger en première mondiale sous sa version utilitaire avec une nouvelle face avant et des technologies nouvelles qui apparaissent dans ce véhicule. 

Le véhicule utilitaire est une priorité pour la marque Citroën en générale, c’est également une priorité en Algérie, la marque dispose aujourd’hui d’un Business Center, avec comme vous l’avez souligner le développement d’une gamme de véhicules transformés, donc nous sommes un acteur important du marché en Algérie et nous mettons en œuvre avec le Business Center (avec nos gammes de véhicules transformés, le renouvellement du Berlingo) beaucoup d’actions pour prendre encore de l’ampleur sur ce marché.  

– Un dernier mot ?

– C’est la première fois que je viens en Algérie. J’ai eu une vision très minime du pays, en revanche, je sais que ce que j’ai vu au salon de l’automobile m’a vraiment beaucoup plu. Je suis frappé par la jeunesse, je sais que l’Algérie est un pays très jeune, là je l’ai vu de mes propres yeux. 

L’enthousiasme des gens pour l’automobile me fait dire que le marché automobile en Algérie a de beaux jours devant lui, et je suis très confiant du potentiel de la marque Citroën à répondre vraiment aux attentes des clients algériens, c’est une visite enthousiasmante.