La ligne Haï El Badr-El Harrach livrée au 1er semestre 2015

1807

L'exploitation commerciale de l'extension Haï El Badr-El Harrach du métro d'Alger, longue de 4 km et dotée de quatre stations, aura lieu durant le premier semestre de 2015, a affirmé mardi le ministre des Transports Amar Ghoul lors d'une visite au chantier.

« Tous les travaux de génie civil sur l’extension Haï El Badr-El Harrach sont terminés. Nous sommes en phase d’achèvement de la pose des rails du métro et du début d’installation des différents équipements et du système intégral. Ces travaux seront achevés d’ici fin décembre 2014.

Nous allons préparer ce tronçon pour qu’il soit exploité durant le premier semestre 2015″, a indiqué M. Ghoul.  »Les travaux de cette extension avancent conformément au planning dÆexécution arrêté », s’est-il félicité.

Le tronçon Hai El Badr-El Harrach, d’une longueur de 4 km, est doté de 4 stations (Bachdjerrah 1, Bachdjerrah 2, El Harrach gare et El Harrach centre) équipées notamment dÆascenseurs pour les personnes à capacité physique réduite qui font défaut dans la première ligne (La Grande poste-Haï El Badr) inaugurée le 31 octobre 2011.

Les travaux de réalisation de ce tronçon ont été entamés en 2012 pour un délai contractuel de 23 mois avec une enveloppe financière de 110 millions d’euros, et les opérations d’acquisition et d’installation des équipements nécessaires à son fonctionnement ont été confiées au groupement franco-algérien Colas Rail-KOUGC.

S’agissant par ailleurs de l’extension La Grande poste-La Casbah (1,7 km), le ministre des Transports a dit que les travaux de gros oeuvres étaient « pratiquement terminés » (81%) et que son extension vers le jardin public Taleb Abderrahmane serait livrée avant la fin 2014 dans sa partie génie civil.

Les gros oeuvres de ce tronçon de 1.900 m ont été réalisés sur 1.750 m, de la Place des Martyrs (Casbah) jusqu’au-delà du siège de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

« Les travaux de génie civil seront entamés dimanche prochain pour les 150 m restant pour arriver à la (future) station de Taleb Abderrahmane avant la fin de décembre 2014 », a dit M. Ghoul.

Il a appelé par ailleurs les responsables de l’Entreprise du Métro d’Alger (EMA) d’engager « en urgence » les procédures liées au lancement des travaux de réalisation de la station de Taleb Abderahmane, en contrebas du lycée Okba, et près du Bld Abderrahmane Mira, près du front de mer de Bab El Oued.

Concernant l’extension Haï El Badr-Ain Naadja, le ministre a assuré que les travaux de gros oeuvres, réalisés à hauteur de 82%, seraient achevés avant la fin de l’année, précisant que les procédures sont en cours pour le lancement de la phase d’équipement et d’installation du système intégral sur cette ligne de 3,6 km.

Quant à l’extension Ain Naadja-Baraki (6 km) et El Harrach-Bab Ezzaour-Aéroport (9,4 km) confiée à Cosider, M. Ghoul a annoncé que « les travaux de réalisation seront entamés dans quelques jours ».

Il a également rappelé que la ligne Bab El Oued Chéraga, en passant par Chevalley et El Achour, était toujours à l’étude. Alger et ses environs disposera « à moyen terme » d’une ligne de métro de 50 à 60 km avec une capacité de transport de 5 millions de voyageurs par mois contre 1,5 million actuellement, a-t-il prédit.

Sur un autre volet, Amar Ghoul a annoncé que les trois opérateurs de téléphonie mobile (Mobilis ATM, Jezzy et Nedjma-Ooridoo) procéderaient dès la semaine prochaine aux travaux nécessaires pour permettre aux usagers d’utiliser leur téléphone sur toute la ligne en exploitation du métro d’Alger. (APS)