Le gouvernement réduit le quota des importations automobiles pour 2017

3284

Nouveau coup dur pour les concessionnaires automobiles. Le gouvernement vient de baisser sensiblement le quota des importations automobiles pour l'année 2017.

Avec les annonces multiples de plusieurs marques automobiles de commencer à livrer leurs modèles produits en Algérie à partir de l’année prochaine, le gouvernement vient d’annoncer sa décision de baisser sensiblement le quota des véhicules prévus à l’importation en 2017.

Ainsi, les importations de véhicules neufs passera de 98 374 unités pour l’année 2016 (1 milliard de dollars US) à 55 000 véhicules en 2017. Pour justifier cette décision, la commission nationale d’attribution des licences d’importation a estimé que le nombre de véhicules qui sera produits localement en 2017 suffira largement pour subvenir aux besoins

Cette décision porte un coup fatal à plusieurs concessionnaires qui ne pourront plus importer de véhicules l’année prochaine puisque seulement 12 d’entre eux ont réussi à faire valider leurs projets industriels par le gouvernement. Le reste, c’est à dire 28 concessionnaires seront donc interdits d’importer des véhicules et devraient logiquement mettre des centaines d’employés au chômage.