Le Groupe Elsecom sur trois projets

2412

Le marché de l’automobile en Algérie est en pleine mutation industrielle. Ainsi, avec les obligations du gouvernement d'aller vers une industrialisation progressive dans le secteur de l'automobile, le groupe Elsecom semble détenir une longueur d'avance dans cette perspective industrielle.

Rencontré de retour de la visite de travail menée dans les unités industrielles de Tata Daewoo Trucks en Corée du Sud, M.Abderrahmane Achaibou, Président du Groupe Elsecom nous a confié que son entreprise est sur trois projets industriels en partenariat avec les marques Isuzu Bus, Tata Daewoo et Daewoo Bus.

Dans cette perspective, M. Achaibou nous a confirmé l’avancée des discussions sur le projet d’assemblage de camions de la marque Daewoo (lire ici) mais aussi d’une nouvelle unité d’assemblage de bus de la marque Isuzu en partenariat avec le constructeur Turque Anadolu. Il s’agit de produire les bus à 28 places en Algérie, il semblerait même que l’unité industrielle est déjà en préparation avancée.

Sur un troisième volet, le groupe Elsecom est en phase avancé de discussion avec son partenaire Daewoo Bus pour le lancement en Algérie d’une autre unité de montage de bus de 40 à 45 places avec ce constructeur Sud Coréen. Dans le détail de ces projets, M.Achaibou indiquera que pour être rentables, il faudra l’assemblage de pas moins de 500 bus par an. 

Il a noté que le groupe Elsecom veut répondre à une large demande du marché de bus en Algérie en optant pour l’assemblage des bus de 28 et 40 places. Cette situation lui permettrait aussi de réduire sensiblement le prix des bus puisqu’il n’y aurait plus de taxe douannière ni taxe sur les véhicules neufs à payer en plus d’un avantage certain sur la concurrence lors des appels d’offres publiques.