Le Qatar pousse Volkswagen à investir en Algérie

4951

Devant l’enlisement des négociations entre le gouvernement Algérien et le constructeur français Renault, la marque Allemande risque d’aller un peu plus vite dans ses démarches pour installer une usine automobile en Algérie.

Ainsi, selon les déclarations du ministre qatari de l’Economie et des Finances,  M. Youcef Hussein Kamel, il semblerait que le constructeur Allemand Volkswagen sera sérieusement encourager par le gouvernement Qatari (actionnaire de Volkswagen) afin d’installer une industrie automobile en Algérie.

Le ministre Qatari a indiqué samedi à Alger que son pays prévoyait de réaliser « plusieurs projets » d’investissement en Algérie notamment dans la  construction automobile. « Le Qatar prévoit de réaliser plusieurs projets en Algérie notamment  dans la construction automobile », a-t-il indiqué dans une déclaration à la presse  au terme de la signature d’un mémorandum d’entente pour le montage d’une usine de sidérurgie à Bellara (wilaya de Jijel). Il a ajouter : « Nous sommes entrain d’encourager le constructeur allemand Volkswagen, dans lequel le Qatar est actionnaire, pour monter une usine de fabrication de voitures en Algérie », a-t-il précisé.         

Le projet en question sera réalisé, a-t-il dit, dans le cadre d’un partenariat  entre l’Algérie, le Qatar et Volkswagen.  M.Youcef Hussein Kamel a fait savoir, par ailleurs, que l’Algérie et le Qatar projetaient de créer « un fonds mixte pour réaliser ensemble des investissements  à l’étranger ».