Les constructeurs se bousculent

1527

Dans une déclaration à la presse du ministre de l’industrie M. Abdeslam Bouchouareb a confirmé le grand intérêt de plusieurs constructeurs automobile pour mettre en place des unités de montage automobile en Algérie.

Estimant que l’industrie automobile en Algérie est encore « naissante », M.Bouchouareb confirme que la tendance est clairement au développement de secteur de la mécanique de manière générale.
 
A cet effet, il dira : Nous avons Renault qui active déjà, Peugeot bientôt suivi de Fiat et Iveco. Le japonais Nissan arrive, le coréen Hyundai pour le montage de camions à Batna est très avancé. Il y a un constructeur soutenu par l’Etat chinois qui vient. Récemment aux Etats-Unis, j’ai discuté avec les dirigeants de Ford et de General Motors. J’ai récemment eu l’ambassadeur d’Allemagne qui m’a parlé d’un intérêt de Volkswagen sous une forme qui reste encore à définir. Globalement, les choses évoluent dans le bon sens ».
 
Le ministre de l’industrie a assuré que l’objectif pour son département et d’atteindre une production annuelle de 200.000 véhicules à terme.