Les importateurs multimarques visés

2926

La nouvelle loi de finances va faire parler d’elle, notamment en matière de réglementation des importations automobile en Algérie. Ainsi, il est prévu dans l’article 48 de restreindre l’importation automobile (VP, VU et Engins roulants) aux seuls concessionnaires automobiles, ce qui exclurait les importateurs multimarques.

Selon le site internet TSA, l’article 48 du projet de loi de finances 2014 rappelle que la marché automobile Algérien compte 120 opérateurs agrées et met le point sur les irrégularités qui entachent le métier de l’importation automobile. Pour le gouvernement, ‘’la multiplication des importateurs multimarques, contribue en effet à l’anarchie qui règne sur le marché. Ces derniers importent des véhicules sans offrir de service après-vente’’.
 
Et c’est dans le but de mettre un terme à cette situation que la loi de finances 2014 va proposer de nouvelles mesures visant à freiner ces « irrégularités » comme l’obligation faite aux concessionnaires de limiter les ventes de véhicules importés uniquement dans le cadre du réseau pour lequel ils sont  dûment agréés par les services habilités du ministère chargé de l’industrie. Il est aussi interdit aux concessionnaires automobiles d’importer des véhicules pour le compte d’autres concessionnaires en dehors de leur propre réseau de distribution, selon le nouveau texte.