Montage automobile en Algérie: Des amendes de 1 à 10 millions de dinars pour les retards de livraison

5731

Dans une information rapportée par le quotidien Echourouk, le gouvernement Algérien préparerait une batterie d'amendes visant l'ensemble des marques automobiles ayant lancé leur usine de montage en Algérie. Ces amendes concerneraient tout retard de livraison ou manquement aux aspects qualitatifs des véhicules.

Selon la même source, les concessionnaires payeront désormais entre 1 et 10 millions de dinars d’amende pour tout manquement en matière de délai de livraison. Au delà de 6 mois de retard, l’état sévira en imposant des amendes progressives en fonction du nombre des mois de retard.

Ainsi, selon l’article 102 de la nouvelle loi des finances, les concessionnaires seront sévèrement contrôlés quant au respect des délais de livraison. Le gouvernement sévira aussi contre toute forme de triche en ce qui concerne la qualité des véhicules et le taux d’intégration défini dans le cahier des charges.