Permis de conduire : les étrangers et les émigrés non concernés par le retrait de permis en Algérie

5334

Le retrait du permis de conduire sur les routes Algériennes ne touchera plus les étrangers et les immigrés, ils seront concernés uniquement par des amendes lorsqu'une infraction est commise.

Les services en charge de la sécurité routière viennent d’êtres instruits par le ministère de l’intérieur et celui des transports et travaux publics au sujet des infractions aux code de la route, leurs demandant de ne pas procéder à des retraits de permis pour les étrangers et immigrés, et de se contenter uniquement d’amendes financières.

Selon la circulaire interministérielle adressée à la police et à la gendarmerie à travers tout le territoire national portant le numéro 425, le retrait et l’envoi des permis aux commissions des daïras pour traitement de l’infraction devront cesser.

Cette décision va enfin permettre d’éviter beaucoup de désagréments aux automobilistes qui sont à chaque fois contraints d’attendre des semaines pour récupérer leur permis, pénalisant ainsi des citoyens et des ressortissants étrangers dont les séjours en Algérie sont limités dans le temps.