Renault Algérie Production : Intégration du département tôlerie et peinture dans l'usine de Oued Tlelat

2831

L’usine Renault Algérie, basée dans à Oued Tlelat, au sud d’Oran, verra prochainement le lancement de la deuxième phase de l’investissement, réalisé dans le cadre du partenariat entre l’Algérie et le constructeur français, a annoncé, jeudi à Oran, M. Bernard Cambier, directeur des opérations du groupe chargé de la région Moyen-Orient Nord Afrique.

« Nous allons lancer prochainement la deuxième phase de l’investissement » Renault en Algérie, a déclaré Bernard Cambier, lors de la rencontre Convention sous-traitance qui a regroupé des fournisseurs d’équipements nationaux et étrangers.

Le même responsable a expliqué que l’usine subira une transformation majeure, notamment avec l’intégration de département tôlerie et peinture, ajoutant que cette opération permettra à l’usine d’occuper un espace plus important et de se doter de moyens plus performants.

Ces efforts se refléteront positivement sur la qualité des voitures fabriquées, a-t-il assuré. Le Groupe Renault entend bien accompagner l’Algérie dans sa volonté de devenir un fer de lance de l’industrie automobile sur le continent africain, a soutenu M. Cambier, tout en s’engageant à mettre au profit du partenariat avec l’Algérie la dynamique très forte de l’alliance Renault-Nissan.

Par ailleurs, le troisième modèle de véhicule qui sera fabriqué dès octobre prochain, au niveau de l’usine d’Oued Tlelet, une Renault Clio 4, de haute gamme, a été présenté aux participants.

Depuis son lancement en fin 2014, l’usine Renault d’Algérie a fabriqué plus de 80.000 voitures. En 2016, la moyenne de production est passée de 25.000 à 42.000 voitures par an, alors qu’on table à 60.000 véhicules an dès la fin 2017.