Soupçon de transfert illicite de devises

2036

Selon le quotidien arabophone El Khabar, la justice Algérienne soupçonne le groupe pétrolier français Total de transfert illicite de devises et de surfacturation dans l’importation de lubrifiants automobiles.

Selon la même source, une enquête est ouverte par la justice algérienne à l’encontre de Total Algérie sur des transactions douteuses et sur des soupçons de surfacturation dans l’importation des lubrifiants automobiles. Le journal écrit clairement que ‘’ la filiale algérienne du groupe pétrolier français, est soupçonnée d’avoir triché sur l’origine et le montant de ses importations » selon des sources judiciaires contactées par le journal.

Dans le détail, le journal explique que ‘’Total Algérie aurait gonflé les factures concernant ses importations pour transférer des devises à l’étranger ». Si les faits sont avérés, une amende de 8 milliards de dinars serait prononcée à l’encontre de Total Algérie selon la source judiciaire d’El Khabar.