Un objectif de fabrication de 5 000 tracteurs

3030

Une société algéro-américaine pour la fabrication en Algérie de puissants tracteurs agricoles sous la marque « Massey Ferguson » a été créée jeudi à Alger et débutera la production en janvier 2013.

Implantée à Constantine (l’est algérien), la société est le résultat d’un partenariat entre l’Entreprise nationale des tracteurs agricoles (ETRAG) et l’Entreprise de commercialisation de matériel agricole (PMAT) pour la partie algérienne, et le Groupe industriel AGCO/Ferguson pour la partie américaine.

La société, baptisée « Algerian Tractors Compagny », produira à ses débuts 500 tracteurs par an d’une puissance allant de 55 à 160 chevaux, pour atteindre 5 000 véhicules/an au bout de quatre années.

Estimé à 14 millions de dollars, le capital de la société mixte est détenu à 36% par ETRAG, à 15% par PMAT et à 49% par AGCO international holding BV (AIHBV), et ce conformément à la réglementation régissant les investissements étrangers en Algérie (51/49%). 

Une partie des moteurs à eau utilisés dans la fabrication des tracteurs sera fournie par l’Entreprise algérienne des moteurs (EMO), ce qui constitue un premier taux d’intégration nationale de 30%.

Présent à la cérémonie de signature du contrat, le ministre de l’Industrie de la PME et de la Promotion de l’investissement, Mohamed Benmeradi a indiqué dans une déclaration à l’APS en marge de la cérémonie de signature que la création de la société, totalisant un investissement de 390 millions d’euros, contribuera au développement de la plate-forme d’ETRAG à Constantine et permettra « de doubler le nombre actuel d’emplois » en quelques années.