Un renouveau qui passe par la disponibilité des véhicules et la qualité de service

2369

Hyundai Motors Algérie (HMA), longtemps leader du marché de l’automobile, amorce aujourd’hui une nouvelle offensive afin de reconquérir le marché. Une nouvelle aventure qui passera par une profonde restructuration qui touchera l’ensemble de l’activité de HMA.

La filiale du groupe Cevital, Hyundai Motors Algérie connait depuis quelques mois une nouvelle dynamique amorcée après l’arrivée d’un nouveau staff managérial sous la houlette de Pierre Vierendeel, Directeur Général de HMA installé depuis quelques mois. M.Vierendeel a animé un point de presse dans lequel il est revenu sur les activités de la marque.

Le DG de Hyundai Motor Algérie a qualifié le processus de restructuration entamé « d’un grand chantier » qui touchera l’ensemble des activités « ventes, après-vente et maintenance », à la fois au niveau des succursales mais aussi sur l’ensemble du réseau d’agents que compte HMA. Il est utile de signaler que l’embellie qu’a connu le marché de l’automobile ces dernières années (2011 / 2012) et le succès des modèles Hyundai ont eu des effets plutôt négatifs sur HMA en termes de disponibilité des produits particulièrement sur le segment des véhicules utilitaires et industriels, mais aussi sur la capacité de satisfaire les clients en termes de services.

Hyundai Motors Algérie a enregistré une baisse sur l’activité en 2013 notamment pendant les neuf premiers mois de l’année, avant de reprendre en fin d’année avec des chiffres de ventes en hausse tirés par le succès de l’ancienne Accent qui reste le best seller de la marque, elle qui réalise 25% du global des ventes. La gamme des véhicules utilitaires enregistre un succès mais souffre du manque de disponibilité, pas pour longtemps dira le patron de HMA, qui indique que les usines sont en phase d’augmentation de la production à hauteur de 35% ce qui sans aucun doute soulagera les stocks. 

Aujourd’hui, la restructuration engagée depuis quelques mois semble apporter ses fruits. Le DG de HMA a indiqué que la première étape a concerné les équipes de l’entreprise, « je suis un révélateur de talents qui met les conditions adéquates pour exercer son activité dans de bonnes conditions, le but est de permettre à chacun de s’épanouir dans son travail et d’apporter un plus à l’entreprise. Je suis content du résultat, ce qui nous permettra d’améliorer l’image de marque de Hyundai et mettre en confiance le client qui, faut-il le signaler est resté fidèle a Hyundai malgré les fluctuations qu’à connu la société ».

De nouveaux modèles avec une orientation sur le haut de gamme

HMA a entamé 2014 par un excellent résultat à la fin janvier en terminant le mois en pole position sur le segment des véhicules touristiques. L’Accent reste le modèle le mieux vendu de la gamme grâce à sa notoriété construite autour de la fiabilité du véhicule ainsi que le prix de commercialisation qui reste très attractif, à partir de 999 000 DA. Néanmoins, M. Vierendeel a indiqué que ce modèle qui n’est pas équipé d’Airbags et d’ABS risque de ne plus figurer dans le catalogue de HMA après épuisement du stock d’ici maximum trois mois. « Les négociations sont toujours en cours avec la maison mère afin de scruter toute les possibilités qui permettront d’intégrer des airbags et l’ABS sans pour autant avoir une grande incidence sur le prix », dira le patron de HMA.

Sur un autre registre et à l’occasion du prochain salon de l’automobile d’Alger, le DG de HMA annonce le lancement de la i20, un modèle qui évoluera dans le segment B très disputé par les différentes marques dont la 208 de Peugeot, la Clio 4 de Renault, la Seat Ibiza, la Ford Fiesta…et qui bénéficiera de toute l’attention des responsables de HMA pour assurer un bon positionnement et offrir un bon rapport qualité/prix,

Par ailleurs et pour ratisser large, HMA entend renforcer tout les segments dans lesquels la marque est présente notamment le haut de gamme avec un repositionnement tarifaire qui permettra d’aller chercher des parts de marché. Le conférencier dira que les choses vont se faire graduellement, le développement de cette partie du business exige un service client très pointu ce qui demande plus d’efforts à la fois en termes de compétences qu’en termes de structures.

Pour la partie utilitaire léger et lourd, le distributeur de Hyundai en Algérie mise le tout pour le tout notamment après avoir reçu des garanties de Hyundai Motors Corporation pour répondre favorablement à la demande d’augmentation de quotta pour le marché local de l’ordre de 35% ce qui réduira sensiblement les délais de livraison et permettra de satisfaire les demandes des clients. En plus, il est aussi de la volonté de la filiale de Cevital d’introduire de nouveaux véhicules notamment dans le segment des fourgons et développer dans un second lieu le commerce des véhicules transformés et carrossés.

Le réseau et la partie après vente en ligne de mire

De l’aveu de M. Pierre Vierendeel, l’un des points noirs de Hyundai en Algérie était le service après-vente et pièces de rechange. Des mesures ont été prises pour remédier à une situation qui est perçue comme l’une des raisons qui ont poussé les clients à déserter les showrooms de la marque. « Aujourd’hui et depuis quelques mois la situation tend à se stabiliser grâce à la mise en place de mécanismes pour gérer les approvisionnements en pièces de rechange d’origine, ce qui a permis d’avoir du stock et de répondre à la demande des clients. Toutefois, un grand travail de formation s’est fait et continuera à se faire afin de disposer d’un personnel qualifié qui répondra au mieux aux attentes de nos clients ».

Par ailleurs et sur le volet réseau d’agents distributeurs, le travail commence à donner ses fruits et selon le conférencier, « le relationnel entre la direction et nos partenaires « agents » est bien rétabli, nous avons eu des réunions de travail ou nous avons signifié clairement nos attentes qui sont les attentes de nos clients à savoir un service commercial à l’écoute du client, une qualité de service avec des structures services après-vente et un magasin de pièces de rechange. De notre part, il est clair que nous allons continuer à apporter notre appui à nos partenaires en améliorant les délais de livraisons qui sont déjà en baisse et en alimentant la partie service ». 

Dans la foulée de la restructuration qu’a connu la maison HMA, trois grands pôles sont désormais dégagés à savoir la structure dédiée à la partie véhicules touristiques, la structure qui pilote toute la partie utilitaires, lourds et bus et la division engins qui est passée sous la direction de M. Vierendeel. Ces trois structures bénéficient d’une gestion semi autonome avec des départements marketing / communication, commercial et développement réseau complètement séparés ce qui permettra un développement des activités dans des conditions  adéquates.

Un parc presse et une présence plus soutenue sur le terrain

Pour renforcer son partenariat avec la presse spécialisée dans l’automobile, HMA annonce officiellement la rentrée en activités du parc presse qui contient neuf modèles allant de la i10 passant par les nouveaux Santa Fe, et Sonata et la Genesis coupé.

La présence des modèles Hyundai seront de plus en plus visibles notamment sur les différents salons de l’automobile que compte investir Hyundai comme le salon international d’Alger.