Une citadine pleine de ressources

12031

Ce qui est certain c’est que la nouvelle Ford Fiesta n’a absolument rien avoir avec sa devancière que ce soit sur le plan du design ou bien du confort et de tenue de route. La nouvelle Fiesta qui circule sur les routes algériennes, a connu quelques difficultés après son lancement faute d’approvisionnement et de stock suffisant chez le concessionnaire Ford Elsecom Motors.(Par M.Mohamed)

Pour vous faire découvrir ce nouveau modèle, nous avons essayé la Ford Fiesta Titanium Plus dotée d’une motorisation essence, le 1.4 L développant 92 ch. Cette compacte est très pratique pour la ville, maniable, la prise en main pour nous se fait très rapidement, d’autant plus que le gabarit (3,95 m de long, 1,97 m de large, 1,48 de haut) du véhicule est également appréciable. La visibilité y est impeccable.

La nouvelle Ford Fiesta reflète la modernité dans ses lignes. La petite citadine affiche un look sympa avec une bouille qui dégage un air sportif donnant l’air qu’elle ne vit que de la vivacité. Ses lignes fluides respirent le dynamisme et son ‘’nez’’ lui ajoute un brin dans sa personnalité. Les optiques tombant sur la calandre confortent davantage le sentiment d’agressivité de cette voiture. L’arrière du véhicule quant à lui a été complètement remodelé au même titre que l’avant.

Confort et sécurité
Le premier but des concepteurs de cette nouveauté de chez Ford est d’offrir un bon niveau de confort aux occupants. Et dans la nouvelle Fiesta, On y trouve une palette d’équipements assez satisfaisante, notamment sur le plan électronique avec l’installation audio CD MP3 + 6 HP avec Bluetooth intégré et clé USB, le support lombaire sur le siège du conducteur, une direction assistée très précise et des rétroviseurs électriques avec la condamnation centralisée des portières. Plus de confort à bord est aussi perceptible par la présence des essuie-glaces automatiques avec détecteur de pluie, l’éclairage automatique des feux, la seconde clé télécommandée, le déclenchement des feux de détresse en cas de freinage d’urgence, en plus d’un ordinateur de bord de haute technologie.  

Chez Ford on ne badine pas avec la sécurité, à l’instar des équipements, le véhicule à l’Ovale Bleu dispose d’une riche panoplie des systèmes de sécurité comme l’ABS, EBD, des airbags latéraux, frontaux et genoux, des projecteurs antibrouillards ainsi qu’un contrôle dynamique. Pour ne pas conduire avec le téléphone à la main, grâce  à la fonction Bluetooth, la voiture se connecte au téléphone portable dès que vous mettez le contact. Si vous recevez un appel, la radio se coupe, et en appuyant sur le bouton « décrocher » sur la console du tableau de bord, et grâce aux haut-parleurs de la voiture et au micro situé au niveau du plafonnier, vous pouvez téléphoner en toute sécurité.
   
Cette voiture est relativement homogène et très agréable à conduire. Le seul reproche qu’on pourrait lui faire serait la faible contenance de son réservoir de 45 litres uniquement, ce qui peut limiter son autonomie de route et de faire plusieurs stations d’essence en cours de route.

Habitacle

Côté habitacle, le tableau de bord est multifonctionnel. Les commandes autour du volant sont classiques et faciles d’accès. La qualité des matériaux s’est également améliorée. Fini les plastiques de mauvaise qualité, cette fois, on a des plastiques moussés. Le tableau de bord est clair avec tachymètre et compte tours. Rien à dire non plus sur la climatisation et l’autoradio de série qui sans être des foudres, correspondent aux équipements que l’on attend dans ce genre de véhicule. Le conducteur et passager prendront place sans se soucier du confort mais les occupants des places arrière seront un peu à l’étroit alors que ceux mesurant plus de 1.85 cm trouveront les places un peu exiguës.

Moteur et comportement de route
Le moteur est vif avec des reprises satisfaisantes. Ainsi, nous n’avons fait aucun reproche au bloc moteur 1.4 ess de 92 ch à 5750 tr/mn pour un couple de 128 Nm à 4200 tr/mn. Avec un moteur pareil, l’un des meilleurs de sa catégorie, nous a donné du plaisir en poussant le véhicule à son maximum tout en répondant à l’appel à chaque sollicitation. 
En terme de comportement routier, la tenue de route est quasi irréprochable confortée par des suspensions fermes qui rendent la conduite agréable. La confiance est absolue dans le freinage et la capacité de l’auto à rester sur la route. Sur autoroute/route, on se sent en sécurité car l’avant est relativement long et il y a peu d’angles morts.

En ville, sans anti-patinage, il n’est pas rare de faire couiner les pneus au démarrage mais gardez bien à l’esprit que la voiture n’a rien de sportif. Sur autoroute, la voiture garde le rythme sans problème même à 140 km/h et cela quelque soit le relief, un bon point pour le moteur par ailleurs assez silencieux. La commande de vitesse ou d’une autre manière le levier de vitesse en chrome accroche vraiment et ajoute du style à la décoration intérieure, néanmoins nous avons constaté que la marche arrière peine parfois à s’enclencher, à part ce petit détail pas de soucis pour remonter ou descendre les rapports.
L’inconvénient majeur de ce véhicule est la consommation excessive de plus de 8 litres aux cent kilomètres, affichés sur le tableau de bord. Pour une petite citadine, sa consommation n’est pas négligeable.

Le modèle de notre essai coûte 1.465.000 dinars, ajoutant à cela la taxe véhicule neuf de 70.000 DA.