Usine Peugeot en Algérie: les discussions sont en cours et en bonne voie

1673

Le projet du Groupe PSA en Algérie est toujours d'actualité à en croire de récentes déclarations de l'Ambassadeur de France en Algérie Xavier Driencourt.

Lors d’une visite de travail dans la wilaya de Blida, située à l’Ouest d’Alger, l’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, est revenu sur le projet de Peugeot en Algérie et a indiqué que des entretiens entre la société Peugeot, ses partenaires algériens et le ministère de l’Industrie « sont en cours et en bonne voie ».

Tout récemment, le président de la région Afrique Moyen Orient du Groupe PSA, Jean Christophe Quémard a rencontré le nouveau Ministre Algérien de l’industrie et des Mines M.Youcef Yousfi, une rencontre qui a eu comme principal objet le projet d’usine automobile de PSA en Algérie.

Selon M. Quémard, la rencontre avec le Ministre Algérien a été marquée par un optimisme partagé quant à l’aboutissement de ce projet, notamment que l’ensemble des critères arrêtés par le gouvernement Algérien sont entièrement remplis par PSA qui  »a répondu, dans le détail, aux exigences du Ministère Algérien de l’Industrie et des Mines en rapport avec le cahier des charges mis en place par les autorités Algériennes » a précisé M. Quémard.

Il est utile de rappeler que la future usine de PSA qui sera implantée en Algérie une fois que le gouvernement aura donné son quitus prévoit le montage de quatre modèles (Peugeot et Citroën), pour une capacité de production de 25 000 unités pour la première année pour atteindre les 100 000 unités à moyen terme.