Usine Volkswagen en Algérie: Sovac Production dément la rupture de son partenariat avec le groupe allemand

158

Sovac Production réagi aujourd’hui à l’information parue hier sur la presse qui annonçait une suspension du partenariat avec le Groupe Volkswagen notamment par rapport à l’usine d’assemblage des modèles du groupe allemand.

Le projet industriel de Volkswagen en Algérie traverse une zone de turbulence avec l’annonce du Groupe Volkswagen de suspendre son partenariat avec Sovac production, information parue sur l’agence de presse Deutschen Presse-Agentur que nous avons reprise hier.

Le Groupe Sovac vient de réagir à cette information, en indiquant que Volkswagen n’a nullement suspendu son partenariat avec Sovac. En effet, on apprend de chez Sovac que le groupe allemand a seulement décidé de suspendre l’envoi des kits d’assemblage vers l’Algérie et son usine de Relizane à cause de l’accumulation des stocks sur les ports Algériens mais aussi Européens.

En effet, plus de 1500 kits d’assemblage destinés à l’usine Volkswagen en Algérie sont toujours bloqués au port d’Oran et 2200 kits bloqués au niveau des ports européens. En plus, l’activité au sein de l’usine et pas moins de 700 employés sont au chômage technique depuis septembre dernier.

Cette situation est dûe à la décision du ministère de l’industrie de fixer les quotas d’importations de kits pour l’ensemble des marques et usines d’assemblage de véhicules, ce qui a contraint un arrêt de l’activité dans les usines.

Il est utile de rappeler que la Ministre de l’Industrie et des Mines, Djamila Tamazirt avait reçu les ambassadeurs des pays concernés par cette usine à savoir l’Allemagne, l’Espagne et la République Tchèque accompagnés de représentants du groupe Volkswagen, afin de tenter de les rassurer par rapport à la situation que traverse le pays en s’engageant sur le fait que l’activité du groupe reprendra son cours normal en 2020…