Vers une indemnisation directe des assurés

1087

l’Union algérienne des sociétés d'assurance et de réassurance (UAR) indique vouloir arriver à un remboursement systématique et immédiat des assurés-dommages et collisions en laissant l’assainissement des dossiers se faire à posteriori entre les assureurs eux-mêmes.

Selon le président de l’Union algérienne des sociétés d’assurance et de réassurance (UAR), Brahim Djamel Kessali, « Nous voulons arriver à ce que le client soit indemnisé sans que son cas fasse l’objet d’un recours, mais que son dossier soit traité entre les compagnies elles-mêmes », avance M. Kessali.
 
Pour ce faire, une nouvelle convention appelée IDA (Indemnisation directe des assurés) doit être signée d’ici la fin de l’année 2016-début 2017, selon le même responsable: « Cela va améliorer considérablement la branche automobile au profit des assurés et des assureurs ».
 
De son côté, le directeur des assurances au ministère des Finances, Kamel Marami, reconnaît que le retard en matière de règlement des sinistres automobiles a toujours été le point faible des compagnies d’assurance et qu’il a lourdement pesé sur l’image du secteur.
 
En 2014, le montant d’indemnisation des sinistres-automobiles a atteint 44,8 milliards de DA (contre 40,5 milliards de DA en 2013), soit 75% du montant global des sinistres réglés par les assureurs toutes branches confondues.