115 morts et 712 accidents de la circulation en une semaine

1495

Les unités motorisées de la gendarmerie nationale au cours des services de police de la route ont enregistré durant la période du 6 au 12 août 2008, pas moins de 115 décès sur les routes algériennes et 1447 autres ont été blessées dans 712 accidents de la route à travers le territoire national, indique la cellule de communication du Commandement de la gendarmerie nationale dans un bilan hebdomadaire. (Par M.Mohamed)

Cette hécatombe routière la plus catastrophique depuis le début de l’année fait état d’une augmentation de plus de 50 personnes du nombre de morts enregistrée par rapport à la semaine précédente. Il en est de même pour le nombre d’accidents 119 de plus et une hausse de 343 blessés, souligne la même source.
La wilaya de Sétif vient en tête du nombre des accidents (44 cas), suivie par Alger (36 cas), Mostaganem (35 cas), Oran (33 cas), Médéa (30 cas), Batna (25 cas), Aïn Defla (25 cas), Blida et Mascara (22 cas chacune) puis Relizane (21 cas), ajoute la source.

Les principales causes de la plupart de ces accidents sont comme suite : La perte du contrôle du véhicule (111 cas), l’excès de vitesse (102 cas), la négligence des piétons (75 cas), les dépassements dangereux (72 cas), le non-respect de la distance de sécurité (44 cas) et le non-respect de la priorité (38), précise le communiqué de la gendarmerie nationale.