40 morts et 671 dans des accidents de la circulation en une semaine

1608

Les accidents de la circulation ne trouvent, à priori, pas de frein à leur élan qui ne cesse de faire des victimes quotidiennement sur les routes algériennes. Aujourd’hui, tous les moyens sont épuisés pour essayer de faire reculer le « terrorisme routier » qui est la première cause mortuaire non seulement en Algérie mais aussi dans le monde.

Selon un communiqué émanant de la cellule de communication de la direction générale de la protection civile, ces éléments ont effectué, durant la période du 25 avril au 1er mai, 11.355 interventions, dont 532 accidents de la circulation ayant causé le décès de 40 personnes et 671 autre blessées, traitées et évacuées vers les structures hospitalières.

Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya d’Oran, avec 4 personnes décédées et une autres blessée, suite à un renversement d’un véhicule survenu sur le tronçon de l’autoroute de Sidi Maârouf – Hassi Bounif.

Par ailleurs, 12 personnes sont décédées et 6 autres ont été blessées dans la journée du 3 mai 2009. L’accident le plus mortel est survenu dans la wilaya de Tébessa avec 4 décès et 3 blessés suite à une collision entre deux véhicules légers survenue sur la RN 16 à Bir El Djir.