Assurance automobile : l’accord de limitation des réductions à 50% permettra de mieux organiser le marché

24

L’accord multilatéral signé par les compagnies d’assurances, limitant les réductions à 50% sur les tarifs de la branche automobile, devrait permettre une meilleure organisation du marché, a estimé lundi l’Union algérienne des sociétés d’assurance et de réassurance (UAR) dans un communiqué.

« A l’approche des renouvellements des conventions et contrats d’assurance pour l’exercice 2022, l’UAR tient à rappeler à l’aimable attention des assurés Automobile que cet accord, en vigueur depuis le 1 janvier 2021, intervient en premier lieu dans le but de protéger les intérêts des assurés », est-il indiqué dans le communiqué.

Selon l’UAR, cet accord « permet de mieux organiser le marché et de mettre fin à la pratique des réductions illimitées qui engendrent des déséquilibres techniques et financiers et réduisent la capacité des sociétés d’assurance à honorer les engagements pris envers leurs assurés, notamment en terme de durée de traitement et de niveaux de remboursements des dossiers sinistres ».

L’union a rappelé, dans ce sens, que cet accord initié et signé par l’ensemble des dirigeants des sociétés d’assurance agréées et habilitées à pratiquer l’assurance automobile, à savoir : 2A, Alliance, AXA, CAAR, CAAT, CASH, CIAR, CNMA, GAM, SAA, Salama et Trust a été « approuvé par l’organe régulateur du secteur des assurances, en l’occurrence, la Commission de supervision des assurances, sous l’égide du ministère des Finances ».

Ainsi, « tant les assureurs que les assurés sont formellement invités à observer strictement les dispositions édictées par ce protocole, d’une grande utilité, car il permet au secteur des assurances de se consacrer pleinement à l’amélioration de la qualité de la prestation au grand bénéfice des détenteurs et bénéficiaires des contrats d’assurance », conclut le communiqué.