Belle comme une Citroën

2600

Le constructeur Français Citroën renforce son offensive internationale avec l’arrivée de deux nouvelles berlines tricorps, la C-Elysée et la C4 L. Si le premier modèle se veut abordable en termes de tarifs, la C4 L se veut une voiture haut de gamme.

Citroën décline donc ses nouvelles armes à l’internationale. Avec la C-Elysée, s’est une clientèle à la recherche d’un véhicule fiable au style affirmé qui est placés dans le viseur. La marque française lui offre ainsi un design affuté en parfaite concordance avec les nouveaux codes stylistiques de la marque, notamment sa face avant tipée avec une vaste calendre chromée. Le dynamisme accentué de la C-Elysee et ses volumes conséquents font d’elle une vraie berline destinée aux familles pour lesquels le vaste coffre de 506 litres sera d’une grande utilité. La C-Elysee est longue de 4.43 m et large d’1.71 m et son empattement est de 2,65 mètres.
 
Cette optique est d’autant plus renforcée par l’habitacle de la C-Elysee qui dégage une qualité perçu d’une bonne facture à l’image de la planche de bord composée de matériaux robustes et facile à entretenir. Destinée à des marchés dont les conditions de roulages sont particulièrement difficiles, les concepteurs de se modèle l’ont renforcé avec une garde au sol rehaussée, des pneumatiques adéquats, une protection sous-caisse complémentaire et des pièces de carrosserie renforcées. Selon les climats des marchés locaux, la Citroën C-Elysee reçoit un bas de pare-brise chauffant pour les pays froid et une fonction « Max » pour la climatisation pour les pays chauds.
 
Sous le capot, Citroën annonce un nouveau moteur essence Vti de 72 ch. (110 Nm de couple) qui peut êtres couplé à une boite de vitesse manuelle ou pilotée à cinq rapports. Sa consommation est de 5 l/100 km. Un autre moteur essence sera de la partie à savoir le bloc Vti de 115 en plus de l’offre diesel représentée par le HDi de 92 ch.