Cima Motors : Le patron en prison, le groupe chute

148

Le groupe Cima Motors qui distribue plusieurs marques automobiles en Algérie est entrain de disparaître progressivement du marché automobile depuis l'annonce de l’incarcération de Mahiedine Tahkout, patron du groupe.

La direction du groupe Cima Motors subit une situation inédite suite à l’arrestation et l’emprisonnement du patron du groupe, de ses deux frères et de son fils, tous membres actifs de la direction générale de Cima Motors.

En effet, l’ensemble des succursales du groupe sont désormais fermées, jusqu’à nouvel ordre. Cima Motors qui dispose de 30 distributeurs locaux n’accueille plus ses clients et les portes des différentes structures à l’échelle nationale sont fermées au public. Le seul établissement qui reste ouvert au public est la direction générale à Alger, dont le conseil d’administration va se réunir pour trouver une solution à cette situation inédite.

Pour rappel, le groupe Tahkout dispose d’une usine de montage automobile de la marque Hyundai et distribue en Algérie plusieurs autres marques.