Entre ambitions et persévérance

5277

Peugeot Algérie vient d’annoncer son bilan pour l’exercice 2009. C’est dimanche soir, à l’hôtel Sofitel que Marc Bergeretti, directeur général de la filiale algérienne de Peugeot, en présence du directeur marketing M. Alban Prebay et du Directeur Pièce et Services M. Michel Valette, a analysé les chiffres de son entreprise en 2009. Pour Peugeot Algérie, 2009 fut une année mitigée. (Par M.Mohamed)

Selon le premier responsable de Peugeot Algérie, 2009 a bien débuté avec une croissance de plus de 16% au 1er trimestre par rapport à la même période en 2008, cette hausse s’est basculée vers l’équilibre à la fin du 1er semestre puis au négatif au 2ème semestre avec une baisse de plus de 4,3% du marché de l’automobile et près de -3% pour Peugeot Algérie qui a réalisé 22.604 ventes contre 23.290 en 2008. Contrairement aux ventes, la part de marché de Peugeot a connu une légère hausse pour atteindre 9,3%, soit une progression de 0,2 point par rapport à 2008.
 
Au top 5 des meilleures ventes du marché de l’automobile, Peugeot Algérie s’est pointée à la cinquième position derrière Renault Algérie, Hyundai, Toyota, et Chevrolet. Sur ces cinq marques, la seule évolution enregistrée est celle réalisée par la marque au Losange. Néanmoins, Peugeot Algérie a réussi, tout de même, à réduire l’écart avec ses concurrents directs Chevrolet et Toyota.  Pour cette année la marque américaine dépasse Peugeot de 476 ventes et Toyota de 1675 ventes.

Côté utilitaires, Peugeot Algérie a gagné une place au classement général et devient ainsi, 6ème avec une progression globale des ventes de 28% en 2009.

Pour 2010, la marque au lion ambitionne de réaliser 22.000 ventes VP/VU, ce qui représente une régression de 2,7% par rapport à l’exercice 2009, toutefois, le directeur général de Peugeot Algérie espère voir la part de marché de son entreprise évoluer pour atteindre les 10% des 220.000 ventes estimées du marché automobile en Algérie en 2010.

Le début de cette année a été bénéfique pour la marque au Lion puisqu’elle a réalisé son meilleur mois de janvier avec 1922 ventes, soit plus de 27% de progression versus 2008. Une progression qui lui permet de prendre provisoirement la 4ème place devant Chevrolet.

Contrairement au mois de janvier, le mois de février n’était vraiment pas une joie pour la maque qui a enregistré une baisse dans la ventes de -32%, ce qui représente 1575 ventes (VU/VP) et recule ainsi à la 6ème place, et ce en raison de problèmes d’approvisionnements et de retard cumulé dans l’homologation de ses modèles à la pointe de la technologie mais aussi bourrés d’équipements de sécurité.

Il a signalé que les ventes globales du marché en 2009 ont atteint 243 913 unités contre 254 969 en 2008 soit une baisse de 4.3%. Le segment des VP pour lui seul a vu 196 464 voitures trouver nouvel acquéreur, au moment où le segment des véhicules utilitaires a réalisé 47 449 ventes en 2009 contre 44 196 en 2008, soit une progression de 7%.