Ferhat Ait Ali, Ministre de l’Industrie : « Les constructeurs automobiles voulant s’installer en Algérie ne doivent pas compter sur les banques Algériennes »

14315

Dans une déclaration au média russe Sputnik, M.Ferhat Ait Ali, ministre de l’industrie et des mines a rappelé que son département prépare un nouveau cahier des charges dans lequel le gouvernement abandonne la règle 51/49. Mais d’autre part, il a annoncé de nouvelles obligations à tout constructeur souhaitant s’installer en Algérie.

Selon le ministre Ait Ali, les marques automobiles voulant produire des voitures en Algérie doivent assurer un taux d’intégration d’au moins 30% dès le lancement de l’activité de leurs usines.

Pour sa part, le ministre de l’industrie a précisé que les banques Algériennes ne seront pas disposées à soutenir financièrement les différents projets industriels.

Concernant les marques qui sont déjà en activité, le ministre de l’industrie a assuré que tant que le nouveau cahier des charges n’est pas établi, aucune marque n’a le droit d’importer des équipements entrant dans le montage de véhicules. Il a, à ce sujet, rappeler l’interdiction faite à Renault d’importer des équipements à partir de la Russie.