Fiat dévoile sa puce

3443

Le constructeur transalpin, via son représentant en Algérie, dévoile au salon international automobile d’Alger son fameux pot de yaourt : La fiat 500 qui revient enfin après une éclipse qui aura duré plus de cinquante ans. C’est ce week-end, et dans l’enceinte même de la Safex (société algérienne des foires et exportations) ex palais des expositions, aux pins maritimes que le groupe Ival a crée la surprise en révélant officiellement la pétillante Fiat, une citadine à la proue très sympathique. (Par Saïd Elyan)

Le tapis fut alors déroulé à cette dernière le long du pavillon C ou elle est exposée. Et c’est sous les feux des projecteurs qu’elle s’offrait aux regards, d’une gente féminine particulièrement ravie. L’évènement fut chapeauté par le staff de Mohamed Bairi. L’occasion fut alors donnée aux présents, notamment des invités VIP dont son excellence l’ambassadeur d’Italie en Algérie, de toucher et de voir de plus près la « bellissima ». Avec des allures qui suggèrent presque la Mini, la Fiat 500 est littéralement un coup réussi du constructeur italien.

Cette citadine a donc immédiatement plu. Sinon l’on peut appréhender ce charmant modèle sous deux autres appellations, à savoir Fiat 500 Lounge, 1.2 Ess, 4 cylindres développant 69 ch et Fiat 500 sport 1.2 MPI. Confortable et sécurisante, la compacte est proposée avec une interminable série d’équipements de haute technologie. L’italienne sera commercialisée uniquement en version trois portes avec une motorisation essence. Ce « pot de Yaourt » garde en fait jalousement son même nom : Fiat 500 ; vendu de 1936 à 1955, il était plus connu sous son surnom Topolino – petite souris.

Dores et déjà cette digne représentante du segment des petites compactes aura son mot à dire face à une concurrence qui ne laisse pas de quartiers. Rappelons également que le groupe Ival accompagne l’annonce de véhicule par un autre produit qu’est le nouveau Fiorino ; ce dernier est le fruit d’une coopération industrielle entre Fiat et PSA, le nouveau Fiorino est fabriqué sur le site Tofas de Bursa en Turquie.il sera commercialisé sur environ 80 marchés.

Le Fiat Fiorino mesure 3,86 m de long, pour une hauteur de 1,72 m et une largeur de 1,71 mètres. Sa compacité et son diamètre de braquage de moins de 9,95 m lui permettent d’affronter avec beaucoup d’aisance les centres villes les plus étroits.
À son avant « agressif », répond une partie arrière aux lignes carrées qui accentue l’impression de robustesse et de solidité et met l’accent sur sa grande capacité de chargement. Surdimensionnés, les pare-chocs avant et arrière ainsi que les bandes latérales sont dépourvues de toute arête et garantissent la plus haute protection du véhicule, spécialement en cas d’impact à faible vitesse.