Geely Algérie : Ali Aoun appelle à une commercialisation rapide et au bon prix des véhicules

841

Le secteur automobile en Algérie entre dans une phase de redynamisation suite à l’arrivée de nouvelles marques et l’annonce imminente de la commercialisation de milliers de véhicules dans les semaines à venir. Face à ces avancées, le gouvernement lance un défi aux acteurs du secteur pour répondre rapidement à la demande accumulée après plusieurs années d’arrêt des importations, tout en proposant des véhicules accessibles au grand public.

Lors d’une rencontre avec le Directeur général de « SODIVEM », le concessionnaire agréé de la marque « Geely » en Algérie, le Ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, a exhorté lundi dernier à une mise en vente des véhicules avant la fin du mois de novembre.

Ali Aoun a souligné l’impératif de revoir les tarifs des voitures afin de les rendre abordables pour les citoyens algériens. Dans cette dynamique, Sabri Brahimi, le Directeur général de la marque « Geely » en Algérie, a révélé que quatre modèles seront proposés à partir de 1.970.000 DA.

Cependant, deux autres modèles sont attendus début 2024, en attendant le lancement du projet d’une usine de fabrication automobile en partenariat avec des investisseurs chinois. Cette annonce s’inscrit dans un contexte où le marché de l’automobile en Algérie se prépare à une diversification majeure avec l’arrivée de nouvelles marques et une pression croissante pour des offres compétitives et accessibles à tous.