Jamal SPA expose les atouts de la gamme Mazda en Algérie

7647

Jamal SPA, filiale du groupe Ival et représentant exclusif du géant nippon de l’automobile Mazda a tenu à marquer par sa présence la deuxième édition du salon international du véhicule industriel et utilitaire (SIVI’2008). Ayant choisi un emplacement stratégique aux côtés des deux autres marques du groupe Ival, à savoir Fiat Et Iveco, les pick-up et autre fourgon de la marque nippone continuent d’attirer de plus en plus de clients professionnels. (Par Lydia K)

Majestueux de par sa forme, ses qualités routières et sa robustesse, le BT-50 4X4 double cabine, couleur black et gentes en aluminium domine le stand. Considéré comme l’un des 4X4 les plus robuste et puissant de sa catégorie, ce tout terrain continu d’intéresser un nombre important de clients. A l‘occasion de cette manifestation, ce véhicule est proposé par Jamal SPA au prix promotionnel de 1.850.000DA. Nouvelle taxe pour les véhicules neufs comprise.

« Ce tarif que nous proposons à notre clientèle à l’occasion de ce salon est le moins cher sur le marché actuellement » affirme un commercial de chez Jamal. Il est utile de préciser que ce 4X4, doté d’un moteur diesel à turbocompresseur de 2,5 litres, est doté d’une panoplie d’équipements à savoir la direction assistée, la climatisation, l’autoradio CD MP3, les lèves vitre avant et arrière électriques.

On y trouve également au niveau du stand la version simple cabine du 4X4 facturée au prix de 1812 900 dinars ainsi que des BT-50 4X2, simple et double cabine aux prix respectifs de1 300 000 dinars et 1 562 000 dinars. Sous sa nouvelle monture, la marque Mazda a opéré une révolution de taille en termes de design. Fini en effet les silhouettes carrées aux gueules mastodontes.

La nouvelle génération du BT-50 favorise un dessin moderne aux lignes fluides. La face avant regroupe dans une seule pièce la calandre et le bouclier alors que l’assemblage et les finitions passent à un niveau nettement supérieur. La nouvelle forme des optiques ajoute un ton flatteur à ce Pick up et le remet au goût du jour. La grille de calandre est plus imposante et les gros élargisseurs d’ailes procurent un supplément de dynamique.

Dans le compartiment cabine, les concepteurs ont accentué leurs efforts sur la qualité perçue des composants qui est en adéquation avec l’air du temps. Avec une console centrale en finition argent, l’habitacle de la cabine vous propulse dans un environnement de véhicules de tourisme. Les sièges y sont plus hauts et plus fermes que le B2500 et les rangements sont parfaitement optimisés avec en sus un autoradio CD et de larges rétroviseurs extérieurs.

Le BT 50 demeure bien armé pour répondre parfaitement aux exigences des conditions d’utilisation propres à l’Algérie. C’est à cet effet que la partie avant a été dotée d’une suspension indépendante, double triangulaire avec ressort à barre de torsion. Les professionnels en la matière conviennent que ce type de suspension justifie une plus grande durée de vie que les ressorts à boudins. A l’arrière, le pick-up arbore une suspension à lamelles. Ce détail assure une mollesse supérieure et permet au kit d’amortissement de bien faire son travail.

Ce renforcement de la suspension arrière a été à pensée afin d’assurer les grandes charges que peut contenir la benne arrière. « Notre soucis est de perpétuer le succès établi par les prédécesseurs du BT-50 à savoir les B2500 et B3000. Nous avons constaté que nos clients commencent à récupérer la confiance qu’ils avaient placés dans les anciens modèles Mazda. Le bouche à oreille des commerçants et autre artisans a fait son effet puisque le notoriété de nos produits commence à prendre de l’ampleur » précise notre interlocuteur qui affirme que 120 à 140 unités sont écoulées chaque mois.

Par ailleurs et du côté des fourgons, le E 2200 aménagé en ambulance est présent au niveau du stand. Ce véhicule dont le prix avoisine les 2 250 000 dinars est doté d’une panoplie d’équipements médicaux nécessaire pour le transfert des malades ou les interventions d’urgence. Son aménagement, nous dit-on, a été effectué en Algérie par une grande entreprise qui importe son matériel médicalisé depuis le Canada et l’Italie. Il répond parfaitement au cahier des charges imposé par le ministère et aux normes européennes en vigueur indique-t-on du côté de Jamal.

D’ailleurs, des directions de la santé publique (DSP) de plusieurs wilayas du pays ont acquit ce modèle pour le transport des malades, ajoute la même source. Le E 2200 existe également en version tôlée avec climatisation au prix de 1 700 000 dinars et vitrée de 15 places pour le prix est de 2 117 000 dinars