La trémie de Bab Ezzouar et le viaduc des Annaser opérationnels

3925

Le réseau routier d’Alger vient de se doter de deux nouvelles structures. Jeudi dernier, M. Amar Ghoul, ministre des Travaux publics, a procédé à la mise en service du viaduc reliant le plateau des Anasser à Riad-El-Feth et de la trémie de Bab-Ezzouar située au centre de la commune. (Par M.Mohamed)

Cette mise en service a été annoncée, à maintes reprises, durant le mois de ramadhan lors de visites d’inspection. Le ministre avait exhorté les sociétés chargées de réaliser ces deux structures à accélérer la cadence et faire en sorte que ces deux ouvrages soient praticables après l’Aïd. Chose faite bien qu’une partie du projet d’aménagement du carrefour Oulemane Khelifa demeure encore en chantier. 

En effet, seulement un des deux tabliers de la liaison qui raccordera Ryadh El Feth aux Anasser est actuellement ouvert en attendant l’achèvement du deuxième axe. Cela dit, la mise en service de cet axe contribuera, selon les dires du ministre, à fluidifier le trafic à Alger. Les automobilistes désirant se rendre à El Madania, Alger, Kouba ou encore à Ben Aknoun n’ont plus à faire les interminables détours habituels et disposeront désormais d’une liaison directe enjambant le ravin de la Femme sauvage. 

Le ministre des Travaux publics a souligné, à cette occasion, l’effort consenti par les sociétés de réalisation qui réalisent, faut t-il le rappeler, un ouvrage d’une grande complexité. Le viaduc du Plateau des Anasser est en effet une première expérience dans les annales de l’association Cosider et ETRHB. M. Ghoul, visiblement satisfait de la qualité des travaux, se félicite de cet «exploit» et atteste que l’outil national est en mesure de prendre des projets de telle envergure.