Logan roule au carburant vert

6674

Logan devient plus écolo ; elle se dote désormais d’un moteur GPL première monte, directement parvenu d’Italie ; où il est fourni et monté en processus industriel par la société italienne Landi Renzo. Le pari d’équiper Logan, dans ses deux versions berline et MCV, de ce type de combustion a été donc tenu par Renault Algérie. Un challenge, faut il le rappeler, qui aura été rendu possible grâce à un partenariat tripartite entre Landi Renzo, un des leaders mondiaux dans la production de systèmes alternatifs de propulsion de GPL et gaz naturel, l’Algérien Razel qui est le fournisseur exclusif de la marque italienne dans notre pays, et bien entendu le constructeur Renault qui y met toute sa fiabilité et son process industriel hérité d’une longue tradition automobile. (Par Saïd Elyan)

Le GPL première monte usine est donc officiellement lancé par Renault Algérie, à travers le modèle Logan en attendant que Kangoo s’équipe à son tour de cette mécanique dans les deux ou trois mois avenir. C’est dont a assuré M. Stephan Gaoloustian Président directeur général de Renault Algérie qui a marqué cet évènement en organisant à Alger une conférence de presse à laquelle étaient conviés les partenaires du projet GPL propre au Groupe Renault. Notamment Mrs Jean Pierre Fouquet et Moschetti, représentants de Landi Renzo, Ainsi que le délégué de Ghazal, pour la partie algérienne.

En somme, les deux déclinaisons Logan GPL et Logan Mcv GPL peuvent être commandées dès aujourd’hui dans tout le réseau d’agents Renault Dacia à des prix fort avantageux. Puisque Logan berline base 1.4 MPI est cédée à 791 000 Da, Logan berline lauréate 1.4 MPI à 911 000 Da. Alors que Logan Mcv ambiance 1.6 MPI est commercialisée à 1 063 000 Da et enfin Logan MCV Lauréate 1.6 MPI à 1 163 000 Da. Tous ces modèles à double carburation donc (GPL-Essence) se sont prêtés à des essais presse qui se sont révélés forts concluants ; particulièrement du point de vue agrément de conduite.

De fait, nous pouvons affirmer que Logan n’a aucunement perdu de sa superbe suite à la métamorphose de sa mécanique. De légères modifications sont pratiquées, citant les modifications apportées aux soupapes du moteur. L’incidence sur les performances du moteur, particulièrement sa puissance ne dépasse d’ailleurs guère les 3 à 4%. Ce résultat exceptionnel qui est tout à l’honneur de la marque au losange aura tout de même demandé aux équipes d’ingénieurs plus d’une année de maturation. Confiant, le groupe Renault Algérie mise donc en toute connaissance de cause sur les performances commerciales de ce produit. Il entend en effet, écouler pas moins de 3000 Logan durant l’actuel exercice. Ce qui boostera à coup sur sa position fort enviable sur le marché automobile algérien. Puisque, les résultats du mois de janvier écoulé, Renault Algérie se taille allègrement la deuxième place après Toyota et détrône Chevrolet. Tout en s’accaparant durant la même période quelques 52% de parts, soit une hausse de 75% pour la même période en 2007.

Selon l’équipe Renault Algérie, le GPL signé Renault ne peut prétendre qu’à un bel avenir dans notre pays ou pas moins de cinq cent stations lui sont dores et déjà consacrées. C’est-à-dire que ce carburant jouit déjà d’une couverture nationale en matière de desserte aux automobilistes. L’on rappelle néanmoins que le gros des acquéreurs de la double carburation (GPL-Essence) est constitué de particuliers (85%) contre 15% pour les entreprises.

Pour revenir au GPL proposé aux clients algériens, le constructeur assure qu’il est de haute facture. Il accompagne d’ailleurs les véhicules livrés en Algérie d’une garantie globale, similaire à celle des autres produits. C’est-à-dire deux ans ou 100 000 km « Le GPL de Renault ce n’est pas du bricolage » a asséné dans ce sens M. Galoustian selon lequel il s’agit là de moteurs complètement dédiés GPL et conçus sur les mêmes standards scrupuleux du constructeur. Sinon obéissant à des normes de sécurités plus sévères et tels que les édicte la norme européenne R 67/ 01. Une technologie multi points et high-tech a prévalu donc à la construction de ces moteurs qui sont dotés d’une soupape de sécurité.

Dans cette première phase de déploiement du GPL, Renault Algérie décide d’accompagner le client algérien en lui assurant un SAV (service après vente) à la hauteur de ses attentes pour l’entretien des véhicules. Onze ateliers sont prévus pour accueillir les futurs acquéreurs. Rappelons que le GPL proposé par Renault Algérie permet une économie d’énergie de l’ordre de 60% c’est-à-dire que parcourir les 100 km grâce à ce carburant « vert »revient à 72 Da au lieu des 154 Da que requiert l’essence. Notant que pour alimenter le véhicule en GAZ, un adaptateur y intégré à l’intérieur de la trappe réservée aux remplissage d’essence, ceci pour une utilisation facile et discrète.

Signalons que cette installation GPL voulue par Renault ne nuit aucunement à l’atout volume de Logan, particulièrement MCV. En dépit d’un réservoir de 53 litre l’espace habitable et celui du coffre demeurent intacts. Toutefois la roue de secours bénéficie d’un nouveau soin, à savoir une housse qui permet de la rendre amovible à loisir. Un nouveau chemin se trace devant Logan.