Ministre de l’industrie : Le gouvernement va casser les prix des voitures

12951

Dans une déclaration à la radio chaine 2, le Ministre de l’Industrie et des Mines, Ferhat Ait Ali Braham, a indiqué que le gouvernement a la franche volonté de casser les prix des véhicules neufs produits en Algérie.

Selon le ministre, l’ensemble du processus d’industrialisation est remis en cause et c’est toute une nouvelle stratégie gouvernementale qui va se mettre en place notamment de passer à la production de véhicules localement en évitant le montage. M.Ait Ali a déclaré dans ce sillage : « S’il y a un seul producteur, c’est suffisant. Mais, un producteur sérieux, qui va investir son argent et créer des emplois selon ses besoins ».

Le ministre de l’industrie a insisté sur le fait que dans le nouveau cahier des charges, l’intégration de la coque du véhicule sera de mise. « Celui qui ne peut pas répondre à cette exigence, ce n’est pas la peine qu’il vienne. Ce sont là des exigences d’un véritable investissement », a indiqué le ministre, ajoutant : « Nous voulons une usine de voitures, nous ne voulons pas un garage pour monter des voitures ».

Le ministre de l’industrie et des mines a, dans sa déclaration à la radio, précisé que l’investisseur étranger qui a « l’argent, le savoir-faire, l’expérience, le partenaire fiable, algérien ou étranger » est le bienvenue, avant de conclure : « Quand une grande marque vienne, et avec les nouveaux textes qui seront promulgués, l’investisseur étranger viendra seul, et il ne sera pas obligé de se conformer à la règle 51/49, car cette dernière sera abrogée ».