Montage automobile : Abdelmadjid Tebboune annonce l’arrêt des importations des kits automobiles

5668

Le président de la république Abdelmadjid Tebboune a déclaré dans un entretien au journal français le Figaro, l’arrêt des importations de kits d’assemblage automobile critiquant directement l’usine de Renault en Algérie jugeant que cette dernière « n’a rien à voir avec celle qui est installée au Maroc ».

Le président de la République algérienne a accordé son premier entretien depuis sa prise de fonctions au mois de décembre dernier au quotidien français le Figaro. Et ce dernier a ouvertement critiqué la politique des usines d’assemblage installées en Algérie.

Abdelmadiid Tebboune a ainsi déclaré : « L’Algérie est vue par ses partenaires comme un grand marché de consommation. Nos maux viennent de l’importation débridée, génératrice de surfacturation, une des sources de la corruption favorisée par de nombreux pays européens où se faisait la bancarisation, la surfacturation, les investissements de l’argent transféré illicitement. Cela a tué la production nationale ».

Pour sortir de cette situation, Tebboune a ajouté : « Nous allons par exemple arrêter l’importation de kits automobiles, L’usine Renault qui est ici n’a rien à voir avec celle qui est installée au Maroc ».

Ces déclarations sont donc la suite de ce qu’a déclaré récemment le Ministre de l’Industrie et des Mines, Ferhat Aït Ali. Ce dernier a affirmé que les investisseurs étrangers ne seront pas obligés de s’associer à un partenaire algérien local mais un apport technologique et financier leur sera exigé.