Peugeot vise le segment premium

3247

Annoncé pour le prochain salon de Genève, le concept SR1 de Peugeot s’est dévoilé un peu prématurément pour annoncer ce que sera le style Peugeot des prochaines années. (Par Hamid A)

Sous forme d’un roadster hybride plutôt luxueux, le constructeur français semble abandonner moult traits de son style affirmé. Peugeot donne, à travers SR1, un avant goût des prochaines tendances stylistiques des futures nouveautés.

Dévoilé en même temps que la nouvelle identité de Peugeot et présenté aux membres de la presse algérienne aujourd’hui lors d’une rencontre animée par Marc Bergeretti et Alban Prebay, respectivement DG et directeur marketing de Peugeot Algérie, le concept SR1 tire sa particularité du raffinement des nouvelles lignes mais aussi de sa sobriété qui coupe avec le débordement d’agressivité traditionnellement reconnue aux différents modèles de Peugeot lors de ces dernières années.

Le concept-car SR1 est selon Peugeot un « Roadster Grand Tourisme ». Un véhicule qui englobe les dernières innovations technologiques du constructeur comme sa motorisation hybride rechargeable qui développe pas moins de 313 ch ! Une puissance résultant d’un moteur essence 1.6 l THP placé à l’avant (218 ch) et un deuxième, électrique, placé à l’arrière (95 ch). Sur ce point, Peugeot annonce une consommation de 4,9 l/100 km et des émissions annoncées à 119 g/km de Co2. Le concept propose aussi des roues arrière directrices.

Tout en sportivité, le concept SR1 met en avant des galbes généreux, un capot d’une haute facture artistique et un centre de gravité très bas, bref, le Peugeot SR1 invente un langage inédit comme aime bien le souligner le communiqué du constructeur. Le hard top, suivant parfaitement le mouvement de cet élan formé par cet ensemble fusionnel et technique et utilisant la technologie de voile préformée bien connue dans le monde du nautisme.

L’habitacle quand à lui accueille 3 personnes (dont la troisième est installée sur un siège central arrière) dans un univers futuriste cultivant les notions du contraste et de ‘’l’ultra-technologie’’ dans une atmosphère luxueuse à l’image du réceptacle central qui affiche une horlogerie Bell and Ross sertie.