TVA de 19% sur les véhicules assemblés en Algérie: Suppression de l'article 6 de la LFC 2018

4826

Le retour de la TVA sur les véhicules assemblés en Algérie est officiellement écarté, après l'adoption du projet de loi de finances complémentaire 2018, et l'annulation de l'article 6, au grand bonheur des clients et des industriels.

Après avoir fait couler beaucoup d’encre, l’article 6 de la loi de finances complémentaire 2018 est officiellement annulé après l’adoption du projet de loi de finances complémentaire 2018. L’exonération de la TVA 19% sur la commercialisation des véhicules neufs est donc toujours d’actualité.    

Le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, a affirmé lundi qu’en votant unanimement pour la suppression de l’article 6 du projet de Loi de Finances complémentaire de 2018, l’APN est « souveraine » dans la prise de décision.

« L’APN est souveraine et peut prendre des décisions dans le cadre de ses prérogatives. C’est ça la souveraineté et il faut bien évidemment respecter ce cadre-là », a déclaré M. Raouya à la presse à l’issue de l’adoption du projet de Loi de Finances complémentaire 2018.