Une nouvelle usine de bus en perspective

4290

Le constructeur Allemand Mercedes-Benz va abandonner ses activités industrielles en Égypte pour se renforcer en Algérie à partir du mois de mars 2015. Selon des informations de la presse Égyptienne reprises par le quotidien Reporters, Mercedes-Benz va transférer ses installations industrielles de fabrication de Bus vers l’Algérie afin de profiter des largesses offertes par la législation Algérienne en matière d’investissements, mais aussi d’un marché en constante dynamique.

Devant la chute généralisée du contexte économique Égyptien, la production de Mercedes-Benz dans ce pays à reculer de 4000 à 1000 véhicules par an, ce qui constitue un signal négatif pour la rentabilité du projet Mercedes en Égypte.

Avec cette décision, les activités industrielles de Mercedes-Benz en Algérie vont donc prendre une accélération majeure et les objectifs en matière de ré-industrialisations du pays et de création de milliers de postes d’emplois semble ainsi à portée de main et dans un délai très raisonnable.

Pour rappel, le constructeur Allemand produit actuellement en Algérie différents type de véhicules à vocation militaire, para militaire et civile. Il projette de produire 6000 véhicules par an et créer 25 000 postes d’emploi directs dans les différentes infrastructures industrielles installées en Algérie.