Une réunion extraordinaire se tiendra très prochainement

1771

La situation du marché de l’automobile en Algérie reste préoccupante pour les professionnels du secteur après que le gouvernement ait bloqué les importations des voitures, une situation qui dure depuis Avril dernier.

A l’approche de la tenue de salon international des véhicules utilitaires et industriels (SIVI) prévu en octobre prochain, du salon Autowest en Décembre prochain et du rendez-vous incontournable « Salon de l’Automobile d’Alger » en mars 2016, les membres de l’Association des Concessionnaires Automobiles Algériens (AC2A) semblent vouloir agir pour faire face à une situation qui devient intenable au fil des semaines, où les conséquences s’annoncent désastreuses pour l’activité automobile. Ces derniers sont désormais contraints de réduire le nombre de leurs employés pour pouvoir assurer le fonctionnement des activités.

Selon une annonce faite par un membre de l’AC2A, une réunion extraordinaire qui regroupera tous les membres de l’association se tiendra dans les jours à venir afin de débattre de la situation du marché et des prochains rendez-vous automobiles, une occasion pour statuer sur l’avenir de l’automobile en Algérie et sur l’utilité d’une participation à des salons dans la mesure où le manque de produits se fait cruellement ressentir chez les concessionnaires.

A suivre…