113 657 voitures commercialisées en 2012

3584

Renault Algérie réalise un nouveau record de ventes en fin 2012 en commercialisant pas moins de 113657 voitures Renault et Dacia, se maintenant ainsi leader du marché pour la 7è année consécutive.

Avec cette nouvelle performance, Renault Algérie est leader incontesté du marché de l’automobile en Algérie avec une part de marché de 16,5%. La filiale algérienne de la marque au losange se positionne à la 7è place dans le monde et à la seconde place sur la zone Euromed, derrière la Turquie.

Les ventes de la marque Renault sont de l’ordre de 71 947 unités, elle devient du fait leader (par marque) pour la 4è année consécutive. La Berline Symbol totalise à elle seule 20 555 ventes, en baisse par rapport à 2011 faute d’approvisionnement, un véhicule en fin de vie mais qui sera remplacé d’ici quelques semaines avec l’arrivée de la nouvelle Symbol. La Clio quant à elle, s’est écoulée à hauteur de 26 483 unités à la fin de 2012. Avec ses résultats, 1/5 des Berlines et citadines commercialisées en Algérie sont des Renault. Sur le segment « M », la Megane réalise un bon score avec 4286 exemplaires vendus.

Sur le segment des véhicules utilitaires légers, Renault Algérie rafle la mise et annonce 6257 Kangoo et pas moins de 8914 Master vendus en fin 2012, des chiffres qui placent la marque comme leader dans ses segments avec 50% de parts des marchés.

Logan leader du segment des Berlines en Algérie

Les chiffres communiqués par Renault Algérie à l’occasion du point de presse organisé hier soir, laisse apparaitre deux modèles de la gamme Dacia comme leader dans leurs segments respectives.

En effet, pour un total de 41 710 unités commercialisées, la marque gagne deux places sur le podium est devient aujourd’hui quatrième après (Renault, Peugeot et Hyundai) avec une progression de 3 points et une part de marché de 9,5%. Dacia Logan s’est écoulée à 28 952 exemplaires, une Berline qui est désormais reine du segment. Le Duster s’est vendu quant à lui à 4842 unités, devenant du fait le SUV préféré des Algériens. Quant à la Sandero, 3511 unités ont été écoulées en fin 2012, un modèle qui sera remplacé dans les semaines à venir.

« L’internationalisation de la marque Renault a permis aujourd’hui d’atteindre 50% des ventes globales dans des marchés hors Europe. En Algérie, la filiale du losange s’est distinguée en 2012 devenant pour la 7è année consécutive leader du marché de l’automobile avec 113 657 voitures vendues et une part de marché de 16,5%. 2013 sera une année riche en nouveautés, notre objectif est de maintenir une dynamique commerciale avec une présence sur l’ensemble des segments, mais aussi et surtout suivre l’évolution de nos ventes en terme de service après vente et de disponibilité de pièces de rechanges, le but est de répondre aux demandes de nos clients », dira M Guillaume Josselin, Directeur Général de Renault Algérie.

Le patron de Renault Algérie a clairement indiqué que l’objectif est de poursuivre la domination du marché en se reposant sur la réussite de lancement des nouveaux modèles prévus pour 2013, maintenir le cap sur la qualité de service, en passant par la formation et la professionalisation des équipes et continuer le développement du réseau pour maintenir le réseau comme étant le plus étendu du territoire national et enfin, développer les enseignes Renault Minute, Renault Carrosserie et Renault Pro+.


Guillaume Josselin, Directeur Général de Renault Algérie