Aabar investments croit à la voiture algérienne

5562

La voiture ‘’made in Algeria’’ suscite désormais de l’engouement. Après les informations sur la forte volonté de Renault de produire des voitures en Algérie, c’est au tour du groupe Aabar Investments d’annoncer sa ferme décision de participer à la construction d’une usine automobile en Algérie. En partenariat étroit avec le gouvernement, ce projet réunira aussi les efforts de 5 firmes allemandes (Daimler, Ferrostaal, Deutz, Rheinmetall et le motoriste MTU). (Par Nouredine ABBASSEN)

 

Le groupe émirati Aabar Investment, dont son conseil d’administration s’est réuni aujourd’hui, a décidé de s’engager dans un projet de production de véhicules en Algérie à hauteur de 24,5%. L’objectif de la future usine automobile est de produire 10 000 véhicules par an. Les premières informations sur ce projet parlent déjà d’un client de taille à savoir l’armée algérienne qui sera destinataire d’une bonne partie de ces véhicules. Le projet coûtera un peu plus de 500 millions d’euros.

Concernant le site choisi pour implanter cette usine, plusieurs sources médiatiques avancent plusieurs pistes, d’ailleurs débattues lors du conseil d’administration du groupe émirati. Il s’agit de Tiaret, Aïn Smara et Oued Ahmimine dans la région de Constantine.