Coronavirus : Seat produit des respirateurs artificiels à la place de la Leon

219

Dans un élan de solidarité face à la pandémie de coronavirus, le constructeur ibérique fabrique actuellement des respirateurs artificiels sur la ligne ou est produite la Seat Leon dans son usine de Martorell, en Espagne.

A l’instar d’autres constructeurs, et pour lutter contre l’épidémie actuelle de coronavirus, Seat a lancé la fabrication des respirateurs artificiels dans son usine sise à Martorell, en Espagne sur la ligne ou est produite la Seat Leon.

« La chaîne d’assemblage de la Seat Leon au sein de l’usine de Martorell est pratiquement méconnaissable. En effet, ce ne sont plus des voitures qui y sont fabriquées, mais des respirateurs automatisés », a ainsi commenté Seat via un communiqué. Avant d’ajouter : « 150 employés de plusieurs secteurs de l’entreprise ont travaillé pendant une semaine sur le modèle définitif après avoir conçu 13 prototypes ».

Le modèle définitif du respirateur que produit actuellement Seat a été baptisé Oxygen, et se compose de différentes pièces automobiles (environ 80 composants électroniques et mécaniques). « Les respirateurs fabriqués à Martorell sont produits grâce à l’utilisation des pignons imprimés, d’arbres de transmission et du moteur modifié d’un essuie-glace. » Conclu ainsi Seat.