Taux d’intégration: l’industrie militaire est la seule industrie mécanique en Algérie

100

Le président de la République, a appelé dimanche à Alger les opérateurs industriels à s’inspirer de l’industrie militaire en matière de taux d’intégration national, estimant qu' »il s’agit de la seule industrie mécanique en Algérie ».

Le secteur des industries militaires en Algérie doit « servir de modèle aux opérateurs industriels en matière d’intégration », a déclaré M. Tebboune après avoir inauguré la 28e Foire de la production Algérienne « FPA 2019 » au Palais des expositions (Pins maritimes, Alger), appelant à « s’inspirer du patriotisme, de l’engagement et du sérieux du secteur militaire dans le processus de redressement industriel ».

Au niveau du pavillon des entreprises de l’industrie militaire, première étape de sa visite à la FPA, le président de la République a souligné que « l’industrie militaire constitue la locomotive de l’industrie nationale », estimant qu’il s’agit de la seule industrie mécanique en Algérie ».

Le chef de l’Etat a déploré, dans ce cadre, le fait que certains opérateurs ont gaspillé, des années durant, d’importantes ressources financières en monnaie nationale et en devise étrangère sans aucun résultat.

« Certains projets ne peuvent être qualifiés d’industrie, car il s’agit simplement d’une importation masquée », a-t-il lancé, ajoutant « nous ne pouvons avoir un accès forcé à l’industrie » c’est pourquoi nous sommes appelés à « réviser les procédés d’importation » et à « traiter certaines pratiques immorales entachant cette opération ».

Prennent part à cette foire, qui se tient jusqu’au 28 décembre en cours sous le slogan « Algérie : une économie diversifiée, innovante et compétitive », 16 entreprises relevant du secteur militaire qui exposent leurs produits sur une superficie de 2.500 m2.