Bosch de nouveau visé dans le scandale Dieselgate de Volkswagen

1112

L’affaire du Dieselgate qui a secoué groupe Volkswagen n’en finit pas de couler beaucoup d’encre. En effet, une étude universitaire affirme l’implication du sous traitant Bosch dans la fabrication du logiciel de triche utilisé par le premier groupe allemand.

Déjà soupçonné l’année passée, Bosch sous-traitant du groupe Volkswagen est à nouveau dans la tourmente puisqu’une nouvelle étude commune de l’Université de Californie, à San Diego et de l’Université de la Ruhr, à Bochum, soutenue par le conseil européen de la recherche annonce que l’équipementier allemand aurait créé le logiciel qui a permis les fraudes aux émissions de Volkswagen. 

« Nous avons trouvé de fortes preuves que le logiciel a été créé par Bosch et utilisé par Volkswagen et Fiat sur leurs véhicules » annonce le rapport d’enquête qui a duré une année. Ce rapport stipule également que chez Fiat ce système de trucage n’a été utilisé que pour la Fiat 500 X.